Palm réduit ses pertes, mais le chiffre d'affaires patine

 |  | 328 mots
Palm est toujours dans le rouge, mais il progresse. Au premier trimestre (juin-août) de son exercice fiscal 2004, le fabricant d'ordinateurs de poche est ainsi parvenu à diviser par 12 sa perte nette. A 21,7 millions de dollars, elle correspond à un déficit par action de 74 cents, contre 8,93 dollars un an plus tôt.Certes, l'an passé n'avait rien de vraiment comparable, le groupe ayant été contraint d'enregistrer une provision de 219,1 millions de dollars pour raison fiscale. Mais, même en excluant ces éléments non-récurrents, la tendance est à l'amélioration. Hors exceptionnels, la perte est ramenée de 1,26 dollar à 58 cents par action (16,9 millions de dollars), soit nettement mieux que les 83 cents visés par les analystes.Eric Benhamou, le patron du groupe, ne cache d'ailleurs pas sa satisfaction. Dans le communiqué, il explique que cette amélioration provient notamment de l'accroissement de la marge brute (de 30,7% à 34,7%), elle-même due à la hausse des tarifs (le prix moyen est passé de 167 à 231 dollars). Par conséquent, les liquidités dégagées ont permis au groupe de renforcer son bilan.Si, du côté des résultats, Palm ne s'expose pas à la critique, le niveau des ventes apparaît en revanche plus décevant. En dépit des augmentations de tarifs, le chiffre d'affaires n'a progressé que de 3%, à 177,4 millions d'euros. Un chiffre qui correspond au bas de fourchette annoncée par Palm en juin, et qui s'avère également très inférieur à ce qu'espéraient les observateurs (de 180 à 184,5 millions de dollars).Palm ne s'attarde pas sur ce point. Mais il promet une amélioration dans les mois à venir. En regardant à court et moyen terme, Eric Benhamou voit "plusieurs signes" laissant espérer "une nouvelle vague de croissance dans le domaine de l'ordinateur de poche".A New York, l'action évoluait ces derniers jours à des plus hauts de treize mois. Mais ces résultats trimestriels ont mis un coup d'arrêt à la progression. Deux heures après l'ouverture de New York, l'action perd 6,6%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :