Vivarte confirme la volonté de sortie de ses principaux actionnaires

 |  | 219 mots
Lecture 1 min.
Vivarte est sur le point de perdre ses trois principaux actionnaires. Le groupe a confirmé lundi matin "la poursuite de réflexions stratégiques" pouvant mener à "l'éventuel désengagement des principaux actionnaires". Ce communiqué confirme les informations de presse qui faisaient état du départ possible du capital de Nathaniel Rothschild, de Guy Wyser-Pratte et de Jean-Louis Descours. Les trois représentent 60% du capital de l'ex-groupe André. C'est la banque américaine Goldman Sachs qui est chargée de trouver un repreneur. Selon Aurel Leven, le "timing semble bon". Vivarte a en effet achevé sa profonde restructuration et les résultats se sont nettement redressés. Au premier semestre 2003, le résultat net a progressé de 15% pour une baisse de 1,2% du chiffre d'affaires. Par ailleurs, Nathaniel Rothschild avait fait savoir qu'il comptait quitter le capital du groupe rapidement.Quels sont les scénarios possibles ? Selon Aurel-Leven, trois "pistes semblent jouables". Les repreneurs pourraient être PPR, Galeries Lafayette ou un fonds d'investissement. La société de Bourse mise sur Galeries Lafayette qui, du fait de sa sortie de Monoprix, "a besoin d'un redéploiement de ses activités". Concernant PPR, un rachat semble compromis par les problèmes liés à Gucci. En attendant, ces rumeurs donnent du tonus à l'action Vivarte qui, en fin de séance, progressait de 3,69% à 39,35 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :