Fusion géante dans l'orthopédie

 |  | 351 mots
La bataille boursière pour l'hégémonie sur le marché orthopédique a cette nuit pris un tournant décisif. La firme américaine Zimmer a indiqué qu'il fera une offre formelle de rachat du suisse Centerpulse AG. Les conditions de ce rachat ont été confirmées. Zimmer propose ainsi pour chaque action de son concurrent helvétique 120 francs suisses et 3,68 actions Zimmer. Une offre qui valorise Centerpulse à 3,1 milliards de dollars, soit 600 millions de dollars de plus que l'offre déposée en mars dernier par le britannique Smith & Nephew. Zimmer lancera également une offre sur InCentive Capital AG, la holding qui, avec 19% du capital de Centerpulse, est son premier actionnaire.Par ailleurs Zimmer a abandonné ses conditions concernant la non-reprise des responsabilités financières et légales de Centerpulse. Cette clause était importante. En 2001, Centerpulse a en effet dû faire face à une longue bataille juridique à la suite d'implants défectueux. L'affaire s'était achevée par un accord à l'amiable qui avait coûté un milliard de dollars à la société et qui en avait fait une cible idéale pour Zimmer et Smith & Nephew. Du côté de la firme suisse, on s'est réjoui ce matin de cette contre-offre particulièrement alléchante. "Nous attendons le détail de l'offre", a-t-on ainsi indiqué du côté du groupe zurichois, "mais, en attendant, nous nous réjouissons que les termes de l'offre formelle de Zimmer soient inchangés". Si cette OPA est réalisée, Zimmer-Centerpulse sera le premier groupe orthopédique mondial, et de loin. Selon les analystes du secteur, les synergies et la complémentarité de cette fusion ont plus de sens qu'une fusion helvéto-britannique. Le groupe zurichois a pourtant longtemps été réticent à l'alternative américaine, notamment en raison des menaces qu'elle faisait porter sur les emplois. En clôture, l'action Centerpulse reculait de 1,64% à 359 francs suisses. A Londres, le titre Smith & Nephew grimpait de 2,67% à 385 pence. Le titre Zimmer, qui avait progressé de 1,09% lundi à New York, accusait logiquement le coup ce mardi en milieu de séance avec une baisse de 3,05% à 45,75 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :