Nouvelle séance de baisse

 |  | 626 mots
Lecture 3 min.
Affectée en début de journée par les chiffres décevants des sociétés américaines, la Bourse de Paris a connu un accès de faiblesse après la publications de comptes décevants du finlandais Nokia. La résistance du Dow Jones permet néanmoins à l'indice de se ressaisir quelque peu en fin de séance. A la clôture, le CAC 40 perd 0,68% à 3.129 points dans un volume réduit de seulement 2,1 milliards d'euros pour l'ensemble de la cote. Le Footsie perd 0,4% et le Dax abandonne 1,37%. Sur le marché des changes, le dollar se traite à 1,118 pour un euro, contre 1,1208 hier soir.Directement affecté par les résultats de Nokia, qui est son premier client, STMicroelectronics décroche de 5,61% à 19,68 euros. Le premier fabricant mondial de téléphones mobiles a annoncé une baisse de 23,7%, à 986 millions d'euros, de son bénéfice pro forma avant impôt au deuxième trimestre. Le groupe indique par ailleurs qu'il n'entrevoit pas de signe d'amélioration dans les réseaux. Enfin, Nokia table sur une nouvelle baisse de ses bénéfices au troisième trimestre. La valeur chute de 15,45% à 13,24 euros. Alcatel abandonne 5,33% à 7,64 euros après les chiffres décevants du britannique Marconi. Cap Gemini recule de 4 % à 33,37 euros. La SSII devrait annoncer aujourd'hui deux accords d'externalisation, avec International Paper en Pologne et Dairy Farm en Chine, rapportent le Wall Street Journal et le Figaro économie.Pinault-Printemps-Redoute perd 2,6% à 65,65 euros. Le groupe de distribution et de luxe a annoncé ce matin une baisse de 7,8%, à 12,27 milliards d'euros, de son chiffre d'affaires au premier semestre. A structure et taux de change constants, l'activité progresse de 1,7%. Sa filiale Rexel lâche 2,17% à 30,16 euros. Le numéro un mondial de la distribution de matériel électrique a publié hier soir un chiffre d'affaires de 3,33 milliards d'euros au premier semestre, en baisse de 10,4%. A structure et taux de change comparables, le repli est de 2,8%. Le distributeur de matériel électrique, appelé à être cédé, indique que "du fait de la baisse d'activité constatée, le premier semestre 2003 enregistrera une rentabilité d'exploitation inférieure aux semestres précédents". Mais les réductions de coûts devraient permettre "une amélioration de la rentabilité d'exploitation" dès le second semestre.Christian Dior recule de 3,1% à 37,2 euros. Dior Couture a annoncé un chiffre d'affaires semestriel de 236 millions d'euros, en hausse de 10%, et de 20% à taux de change constant. LVMH cède de son côté 1,99% à 47,18 euros.Total gagne en revanche 1,55% à 131,20 euros. Un consortium regroupant notamment le français et Shell a obtenu un important contrat d'exploration et de production de gaz en Arabie saoudite. Le montant de l'opération n'a pas été révélé.Suez s'adjuge 2,51% à 13,9 euros, signant ainsi la meilleure performance du CAC 40. Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur le titre de "pondération en ligne" à "surpondérer", et porté son objectif de cours de 14,50 à 16,50 euros.Altadis progresse de 2,87% à 22,2 euros. Le cigarettier franco-espagnol a été battu par British American Tobacco (BAT), qui a annoncé le rachat d'Ente Tabacchi Italiano (ETI) pour 2,32 milliards d'euros, soit plus du double de la somme attendue par le gouvernement italien pour cette privatisation. ETI détient 26% du marché italien et l'exclusivité de la fabrication et de la distribution des marques de l'américain Altria en Italie.Enfin, Pechiney recule de 0,69% à 43,25 euros. Le conseil des marchés financiers (CMF) a jugé recevable l'OPA-OPE du canadien Alcan sur le spécialiste français de l'aluminium. L'ouverture de l'opération est notamment conditionnée à l'aval du ministère de l'Economie. L'offre d'Alcan valorise l'action Pechiney à 41 euros. Alcan a annoncé qu'il envisage de présenter une offre amicale au groupe français. Ce dernier pourrait céder sa division emballage afin de bloquer l'offre du canadien, écrit le Wall Street Journal.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :