Le CAC 40 gagne au final 0,81%

 |   |  349  mots
Après avoir ouvert en forte baisse, le CAC 40 a réduit ses pertes dans l'après-midi après l'annonce d'une hausse de 0,9% des dépenses des ménages américains en décembre et surtout après la publication de l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan en janvier (pourtant revu en baisse). En fin d'après-midi, l'indice parisien est passé dans le vert et à la clôture, l'indice parisien gagne 0,81% à 2.937,88 points. A Wall Street, le Dow Jones gagne 1,14% mais le Nasdaq est stable. Ailleurs en Europe, le Footsie perd 0,32 % mais le DAX avance de 1,41 %. Sur le marché des changes, le dollar rebondit et s'échange à 1,0739 pour un euro. Saint-Gobain signe la meilleure performance du CAC 40. Le titre gagne 7,27% à 27,16 euros. Vinci prend la deuxième place avec un gain de 7,06% à 58,35 euros.Suez est également bien entouré. La valeur progresse de 5,01% à 18,24 euros. Le chiffre d'affaires 2002 du groupe de services aux collectivités a augmenté de 8,8 % à 46,08 milliards d'euros. Suez vient également d'annoncer la signature d'un contrat pour la distribution de l'eau avec la commune de Pise d'un montant de 1,2 milliard d'euros sur 20 ans. Son concurrent français, Vivendi Environnement, gagne pour sa part 4,84 % à 22,96 euros.A l'inverse, Axa dévisse de 2,97 % à 11,42 euros. Le groupe a vu sa perspective abaissée par Moody's de stable à négative. L'agence de notation justifie cette décision par l'impact de la baisse des marchés actions sur la flexibilité financière de l'assureur. Sanofi Synthélabo est également attaqué et recule de 2,17% à 48,3 euros.Les plus fortes baisses de l'indice sont à mettre à l'actif de STMicroelectronics (-3,57% à 16,77 euros) et de Cap Gemini (-3,35% à 25,13 euros).Vivendi Universal cède 2,25% à 15,64 euros. Microsoft dément dans Les Echos être intéressé par VUG, la filiale de jeux vidéo du groupe français. Le quotidien écrit également que Vivendi Universal aurait refusé une proposition du leader mondial du secteur, Electronic Arts.Sur le SRD, Essilor gagne un petit 0,26 % à 34,48 euros. Le groupe d'optique a annoncé une progression de 26,3% de son résultat net, à 180,2 millions d'euros, en 2002. Le chiffre d'affaires ressort en hausse de 3,1% à 2,135 milliards d'euros.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :