Hausse modérée à Wall Street

 |  | 568 mots
Lecture 3 min.
Le Dow Jones clôture inchange à 9 041.30 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.69% à 1 646 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, avance de 0.40% à 990.14 points.Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont augmenté de 16 000 et s'inscrivent à 442 000 alors que les économistes tablaient sur un recul à 420 000. Un peu plus tard dans la matinée, les opérateurs ont pris connaissance des commandes à l'industrie pour le mois d'avril, qui ont reculé de 2.9%, soit la plus forte baisse depuis novembre 2001. Hors transport, les commandes reculent de 2.4%. Le recul enregistré s'avère plus prononcé que les attentes du marché.Du côté des valeurs, on retiendra Procter&Gamble, qui recule de 1.07% à 91.38 dollars. Le groupe a fait savoir que ses résultats pour le quatrième trimestre s'établiront sur le haut de ses prévisions. Le groupe table, hors charges de restructuration, sur une hausse de ses bénéfices de 12%.Dans le secteur de la distribution, Albertson's chute de 12.10% à 19.18 dollars. Le numéro deux de la distribution alimentaire aux Etats-Unis a publié des résultats inférieurs aux attentes pour le premier trimestre en raison de la faiblesse de l'économie. Les bénéfices s'établissent à 172 millions de dollars, ou 47 cents par action, contre 50 cents attendus par les analystes et une perte de 165 millions de dollars, ou 40 cents par action, il y a un an. Le chiffre d'affaires est en légère hausse à 8.94 milliards de dollars contre 8.92 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. En ce qui concerne l'ensemble de l'exercice, Albertson's table sur un bénéfice par action de 1.70 à 1.75 dollars contre 2.04 dollars attendus, en moyenne, par les analystes.Toujours dans le secteur de la distribution, Best Buy finit la séance en hausse de 5.76% à 42.80 dollars. Le distributeur de produits électroniques a publié son chiffre d'affaires pour le premier trimestre et relevé ses prévisions de bénéfice. Sur la période, les revenus sont en hausse de 11% à 4.67 milliards de dollars. A périmètre constant, les ventes progressent de 2%. En ce qui concerne les bénéfices, Best Buy table désormais sur un bénéfice par action de l'ordre de 19 à 21 cents alors que les analystes anticipaient 17 cents.Microsoft finit la séance en baisse de 3.14% à 24.09 dollars. Le numéro un mondial des logiciels souffre des commentaires de son directeur général, Steeve Ballmer, qui indique, dans une note adressée aux employés, que le groupe est confronté au ralentissement des dépenses d'investissement de la part des entreprises et à la concurrence du système d'exploitation Linux. Le dirigeant se veut malgré tout confiant à long terme sur les perspectives de croissance du groupe. Linux finit la séance en forte hausse, s'adjugeant 41.33% à 2.12 dollars.Sur les changes, le dollar se retourne à la baisse après la publication de chiffres économiques décevants. La devise européenne finit la séance en hausse et repasse au-dessus de la barre des 1.18 à 1.1842 contre 1.1662 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui repasse sous la barre des 118 yens pour un dollar à 117.75 contre 118.85 mercredi.Sur les marchés obligataires, après le fort mouvement de détente des dernières séances, les taux se tendent légèrement. Le 2 ans finit la séance à 1.23% contre 1.19% mercredi. Le 5 ans se tend à 2.24% contre 2.18% la veille. Le 10 ans, de son côté, se tend de 6 points de base à 3.35%. Jean-François Vouillot à New York Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :