Wall Street prudente

 |  | 1102 mots
Lecture 5 min.
Le Nasdaq clôture sur un gain limité de 0,27 % à 1394,72 points. Le Dow Jones est, lui, affecté par la baisse de Coca-Cola : il cède 1,75 % à 8257,61 points en clôture. Le S&P 500 recule de 1,22 % à 879,91 points.Tendance mitigée aujourd'hui à Wall Street, malgré des résultats plutôt favorables dans la technologie et la finance, et des statistiques économiques meilleures que prévu. Du côté des entreprises, Microsoft, Intel, JP Morgan et Ford, pour ne citer qu'eux, ont publié des résultats supérieurs aux attentes. Sur le plan économique, le département du Commerce a fait état d'une hausse de 8,3% des mises en chantier de logements en mars, deux fois supérieure aux attentes. Le département du Travail a de son côté annoncé une hausse de 0,3% de l'inflation le mois dernier. Hors alimentation et énergie, les prix sont restés stables, une première depuis février 1999. Des chiffres plutôt rassurants donc, mais qui ne parviennent pas à convaincre les investisseurs déprimés par la faiblesse du dollar. Coca-Cola accuse la plus forte baisse du Dow Jones, en repli de 6,18 % à 39,90 dollars. Le groupe a pourtant renoué avec les bénéfices au premier trimestre 2003, dégageant un profit de 835 millions de dollars au premier trimestre, à comparer à une perte de 194 millions sur la même période de l'an dernier. Hors charges, le bénéfice du leader mondial du soda ressort à 37 cents par action, en ligne avec les prévisions du consensus First Call. Mais le groupe a reconnu que la guerre menée par les Etats-Unis contre l'Irak et la grève au Vénézuela pesaient sur son activité.Les technologiques bien orientéesIntel gagne 6,01 % à 18,16 dollars. Le groupe a fait état d'une baisse de son bénéfice au premier trimestre à 915 millions de dollars, soit 14 cents par action, contre 936 millions un an plus tôt. Les analystes attendaient 12 cents par titre. Le chiffre d'affaires stagne à 6,75 milliards de dollars (-0,4%). Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs affiche cependant une marge bénéficiaire brute de 52%, contre un peu moins de 50% anticipé par le groupe lui-même.Microsoft, pour sa part, avance de 1,22 % à 24,91 dollars. Le groupe a annoncé, hier après la clôture, une hausse de ses résultats au troisième trimestre tout en se montrant prudent sur l'ensemble de l'exercice. Le numéro un mondial du logiciel a dégagé un bénéfice de 2,79 milliards de dollars, soit 26 cents par action, contre 2,74 milliards, (25 cents), sur la même période de l'an dernier, et 2 cents de mieux qu'attendu par Wall Street. Pour l'ensemble de son exercice au 30 juin, Microsoft table sur un bénéfice compris entre 1,04 et 1,06 dollar par titre, soit moins que les 1,08 dollar anticipés par le consensus First Call.Toujours dans les technologiques, Motorola recule de 1,39 %à 7,83 dollars. Le groupe a enregistré son troisième trimestre bénéficiaire consécutif sur les trois premiers mois de son exercice 2003. Le deuxième fabricant mondial de téléphones mobiles a dégagé un bénéfice de 169 millions de dollars, soit 7 cents par action, contre une perte de 449 millions (20 cents) au premier trimestre 2002. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 1 cent par titre, conformément aux prévisions des analystes. Le groupe a par ailleurs annoncé qu'il envisageait de ramener ses effectifs à 90.000 personnes d'ici la fin de l'année, contre 93.000 précédemment annoncé.Apple cède 1,12 %à 13,24 dollars. Le groupe a démenti, dans un communiqué, les informations de la presse faisant état de son intérêt pour Universal Music. "Apple n'a jamais fait d'offre pour investir ou acquérir une major de l'édition musicale", a déclaré Steve Jobs, le président du groupe informatique.Enfin, Texas Instruments a été bénéficiaire de 117 millions de dollars (7 cents par action) au premier trimestre, contre une perte de 38 millions (2 cents) un an plus tôt, et 1 penny de mieux qu'attendu. Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs pour téléphones mobiles a vu son chiffre d'affaires progresser de 20% à 2,19 milliards de dollars. Texas Instruments bondit de 10,34 % à 19 dollars.De bonnes nouvelles pour les financièresJP Morgan a enregistré une hausse de 43% de ses résultats au premier trimestre, à la faveur de réduction de coûts et de l'amélioration de l'activité banque d'affaires. Le deuxième groupe bancaire américain se montre toutefois prudent pour l'ensemble de l'exercice. JP Morgan a dégagé un bénéfice de 1,4 milliard de dollars, soit 69 cents par action, contre 982 millions (48 cents) un an plus tôt, et 18 cents de plus qu'attendu par le consensus First Call. Merrill Lynch, de son coté, a fait état d'une hausse de 5,8% de son bénéfice, à 685 millions de dollars, au premier trimestre, soutenu notamment par la croissance de l'activité obligataire. Le premier broker de Wall Street a cependant vu son chiffre d'affaires reculer de 5,1 à 4,9 milliards de dollars sur la période. Malgré ces résultats plutot rassurants, les deux titres sont en baisse : JP Morgan cède 1,38 % à 26,50 dollars, tandis que Merrill Lynch recule de 0,25 % à 39,75 dollars.Parmi les autres valeurs, Ford Motor s'envole de 10,66 % à 9,24 dollars. Le constructeur a dégagé un bénéfice de 896 millions de dollars au premier trimestre, soit 45 cents par action, contre une perte de 1,1 milliard sur la période correspondante de l'an dernier. Ce résultat est nettement supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un profit de 22 cents par titre.Altria (ex-Philip Morris) recule de 2,31 % à 31,70 dollars. Le groupe a annoncé, avant l'ouverture un résultat net de 2,2 milliards de dollars, en repli de 7,6%, en raison de la baisse des volumes et de la hausse des dépenses de soutien des marques. Le bénéfice par action s'élève à 1,07 dollar, légèrement supérieur aux prévisions du marché (1,06 dollar). Le groupe table toujours pour 2003 sur un bénéfice par action compris entre 4,60 et 4,70 dollars.Delphi cède 0,52 % à 7,70 dollars. Le groupe a renoué avec les profits au premier trimestre en dégageant un bénéfice net de 160 millions de dollars, contre une perte de 51 millions un an plus tôt. Le premier équipementier mondial pour l'industrie de l'automobile a par ailleurs enregistré un chiffre d'affaires de 7,2 milliards de dollars, supérieur à sa prévision annoncé en janvier dernier.Caterpillar recule de 1,80 % à 51,41 dollars. Le groupe de construction a dégagé un résultat net de 129 millions de dollars au premier trimestre 2003, soit un bénéfice par action de 0,37 dollar. Les analystes tablaient sur un chiffre bien inférieur de 0,25 dollar. Le chiffre d'affaires trimestriel s'élève à 4,82 milliards de dollars.Christine Cousseau Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :