Timide rebond de la consommation des Français

Les Français n'ont pas fait de folies en décembre. Les dépenses de consommation des ménages en produits manufacturés - soit 27% des dépenses totales - n'ont enregistré qu'un faible rebond de 0,2% le mois dernier. Un chiffre qui est loin de faire oublier le recul de 2,6% affiché en novembre. Sur l'ensemble de 2003, les dépenses de consommation en produits manufacturés ont enregistré une hausse de 0,9%.La hausse de décembre est principalement à mettre à l'actif des ventes automobiles. Celles-ci se sont nettement reprises, de +4,5% en décembre après un recul de 5,7% en novembre. A l'inverse, dans le seul champ commerce, c'est à dire hors secteur automobile et produits médicaux, les dépenses se sont inscrites en recul de 0,7%. Les consommateurs ont visiblement décidé de patienter jusqu'aux soldes de janvier pour mettre la main au porte-monnaie: les dépenses de textile-cuir ont fléchi de 1,2% en décembre, après une chute de 8,6% en novembre. Même si de toutes parts on promet aux Français le retour de la croissance pour cette année, ces derniers restent prudents en matière de consommation. Avec un chômage à 9,6% et pas de perspective d'amélioration notable avant le printemps, le consommateur préfère se ménager une poire pour la soif. Cette frilosité des Français en matière de consommation pourrait donc perdurer quelques mois encore. Laure Maillard, économiste chez CDC-Ixis, n'attend pas d'amélioration sur le front de la consommation "tant que l'emploi ne soutiendra pas le pouvoir d'achat". Or pour elle, "afin de restaurer leur rentabilité, les entreprises ont encore besoin d'ajuster leurs effectifs". Ceci étant, l'appréciation de l'euro par rapport au dollar - +18% l'an dernier - pourrait donner un certain coup de pouce à la consommation en ayant un effet baissier sur le prix des produits importés. Cela pourrait permettre d'observer un certain rebond des dépenses dans le commerce de détail, notamment dans l'électronique et l'informatique.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.