La "discipline financière" paie chez Philips

 |  | 320 mots
Lecture 2 min.
Les lourdes pertes appartiennent au passé chez Philips. Le groupe d'électronique grand public est même parvenu à surprendre la communauté financière au quatrième trimestre 2003, en affichant un bénéfice opérationnel de 608 millions d'euros, alors que le consensus Reuters ne prévoyait pas plus de 466 millions d'euros.Même chose au niveau du résultat net. Déficitaire de 1,53 milliard d'euros un an auparavant, il est passé à +598 millions au quatrième trimestre 2003, contre 433 millions attendus. Outre la bonne tenue de l'activité pendant les fêtes (les ventes ont progressé de 1% au quatrième trimestre), Philips attribue essentiellement ce succès à "une stricte discipline financière ainsi qu'à l'application de l'agenda de la direction". Gerard Kleisterlee, le patron, a notamment insisté sur les économies de coûts d'un milliard d'euros réalisées par l'entreprise au cours de l'année passé.Sur l'année justement, les résultats font également montre de nets progrès. Le très sévère déficit de 2002, de 3,2 milliards d'euros, est oublié. Philips a sorti la tête de l'eau, revendiquant un résultat positif de 695 millions d'euros.Relancé, le Néerlandais compte maintenant profiter de son élan. "Notre tâche est de maintenir cette dynamique tout en améliorant régulièrement nos bénéfices en 2004", précise le communiqué. Pour cela, il projette notamment de réduire à nouveau ses coûts, de 250 millions sur l'année.Pour les deux ou trois années à venir, l'objectif est d'afficher un bénéfice d'exploitation représentant de 7 à 10% du chiffre d'affaires (il était de 6,74% sur le dernier trimestre). Cette marge opérationnelle devrait notamment être stable dans l'électronique grand public (de 4% à 4,5%). Finalement, le seul petit bémol concerne les semi-conducteurs sur le très court terme. Leur chiffre d'affaires devrait baisser au premier trimestre 2004.Mais cela n'entame pas l'optimisme des investisseurs. En fin de séance, l'action gagne 2,48% à Amsterdam.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :