Intel prudent sur ses ventes du premier trimestre

 |  | 319 mots
Intel revoit ses objectifs à la baisse. Le premier fabricant de microprocesseurs mondial a indiqué, lors de son point de mi-trimestre jeudi soir, qu'il anticipait pour les trois premiers mois de l'année un chiffre d'affaires compris entre 8 et 8,2 milliards de dollars. La précédente fourchette allait de 7,9 à 8,5 milliards de dollars. Les analystes tablaient, eux, en moyenne, selon Reuters sur des ventes à 8,27 milliards de dollars. "Nos performances sont cohérentes avec le bas des évolutions saisonnières normales", a précisé le groupe qui a ajouté qu'il maintenait son objectif de marge brute à 60% ( à plus ou moins un point). Intel précise également que la demande est "significativement supérieure" à celle de l'an passé à la même époque. Mais on s'en serait douté puisqu'au premier trimestre 2002, Intel avait présenté des ventes s'élevant à 6,75 milliards de dollars. L'explication de cette révision à la baisse du chiffre d'affaires d'Intel, c'est évidemment la faiblesse constatée en janvier du marché de l'ordinateur portable. Après la période faste des fêtes, la demande s'est fortement ralentie alors que les stocks des fabricants étaient encore largement garnis. Mais la "gueule de bois", traditionnelle au premier trimestre, semble plus forte cette année. A Taïwan, les fabricants de portables, qui sont les principaux sous-traitants au monde, ont annoncé que leurs livraisons devraient baisser de 13% entre le quatrième trimestre 2003 et le premier trimestre 2004. Ordinairement, la baisse n'est que de 5%. "Il a un engorgement chez les fabricants qui explique ce coup d'arrêt à la demande", explique un analyste américain qui ajoute que cette situation ne devrait pas durer. D'autant qu'Intel a les moyens de réagir. Le groupe devrait lancer de nouveaux modes de fabrication plus économiques, tandis que les prix continuent de remonter lentement. Il n'empêche. Les marchés s'inquiètent de l'ampleur de cette correction et le titre Intel recule de 2,09% en milieu de séance, vendredi à New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :