Ruée sur les adresses Web en .eu

 |  | 291 mots
La Commission européenne veut croire au succès du .eu. Attendu depuis pratiquement cinq ans, le .eu, nouveau nom de domaine Internet, a fait ses premiers pas sur la Toile aujourd'hui à 11 heures. Dès les premières heures, Bruxelles a voulu faire savoir que l'opération était un succès. "Cela marche très bien", a commenté avec satisfaction Martin Selmayr, le porte-parole de la commissaire européenne pour la Société de l'information, Viviane Reding. Confiante, la Commission avait par le passé dit attendre des demandes de "centaines de milliers d'entreprises dès les premiers jours".En trois heures, Eurid, le consortium rassemblant des sociétés belge, italienne et suédoise chargé des enregistrements et désigné par Bruxelles, avait reçu presque 100.000 demandes. Dès les 15 premières minutes, quelque 40.000 demandes avaient été faites à un rythme de 40 par seconde, avec un pic à 60... En une heure, l'Eurid, qui a accrédité 779 bureaux d'enregistrement dans le monde, avait reçu 80.000 demandes. Les trois premiers noms à enregistrer ont été tickets.eu, job.eu et hotels.eu, et ce à presque 11 heures pile. Les cinq noms de domaine les plus réclamés ont été sex.eu (204 demandes), hotel.eu (108), travel.eu (85), jobs.eu (83) et hotels.eu (82). Ont suivi casino, poker, golf, business, shopping, porn et music. Dans cette première phase, seuls les organismes publics, les marques déposées et les appellations contrôlées (camembert, Rioja, etc.) peuvent postuler. Les demandeurs doivent prouver qu'ils détiennent bien des droits sur ces noms. Du 7 février au 6 avril, des dossiers pourront être déposés pour des noms de sociétés, des marques non déposées ou des noms d'oeuvres d'art. Les particuliers seront servis à partir du 7 avril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :