Le directeur financier de PPR quitte brusquement ses fonctions

 |  | 344 mots
Lecture 2 min.
Un petit tour et puis s'en va. Le directeur financier du groupe Pinault-Printemps-Redoute (PPR), Ross McInnes, quitte brusquement ses fonctions à partir d'aujourd'hui. Il était en poste chez PPR depuis seulement cinq mois (voir ci-contre). La décision est "commune aux deux parties [...] et prend effet à partir de ce jour (ndlr: vendredi)", précise un communiqué du groupe de distribution.La fin de la collaboration entre le PDG de PPR, François-Henri Pinault (qui a succédé à son père François Pinault), et Ross McInnes est due à une "différence d'appréciation des modes de fonctionnement du groupe" entre les deux hommes, selon un porte-parole de PPR interrogé par l'AFP.Car Ross McInnes occupait des fonctions clés au sein du groupe de distribution et de luxe. En plus d'être directeur financier de PPR, il pilotait la direction de la stratégie financière et du développement ainsi que la direction de la communication financière. PPR a indiqué que le nom du successeur de Ross McInnes "sera annoncée très prochainement, sans doute la semaine prochaine".Le départ de Ross McInnes serait également dû au caractère jugé difficile du directeur financier. Selon le quotidien Les Echos, ce départ aurait été provoqué à cause d'une incompatibilité d'humeur entre François-Henri-Pinault et lui.Ce franco-australien de 51 ans était arrivé à la direction financière du groupe en juillet dernier. Il avait occupé dans ses précédentes fonctions les postes de directeur général adjoint et de directeur financier du groupe d'électronique de défense Thales.Quant à François-Henri Pinault, patron d'Artémis, holding de contrôle de PPR, il s'agit de son premier échec managérial depuis son arrivée à la tête du groupe de distribution en mars dernier, à la place de Serge Weinberg (voir ci-contre). Ce dernier prendra la présidence du conseil d'administration d'Accor en janvier prochain (voir ci-contre).A la Bourse de Paris, le titre PPR a clôturé en hausse de 0,22% à 93,10 euros, après avoir cédé du terrain dans la matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :