Electrabel va verser à sa maison-mère Suez près d'un milliard d'euros de dividende

 |  | 306 mots
Lecture 1 min.
Le groupe énergétique belge va s'acquitter par avance à sa maison-mère de son dividende 2006. Un accompte salué en Bourse par la hausse du titre Suez.

Le groupe énergétique belge Electrabel, filiale à 99% du français Suez, annonce ainsi que sa maison-mère qu'il va verser un dividende de près d'un milliard d'euros à Suez. Ce dividende exceptionnel est un accompte sur dividende au titre de l'exercice 2006. Il s'élève à 17,8 euros par action. La décision a été prise par le conseil d'administration d'Electrabel mercredi.

"C'est la première fois qu'Electrabel verse un dividende intérimaire à Suez", explique-t-on chez Electrabel.
Mais il n'y rien d'exceptionnel, souligne-t-on tant à Bruxelles qu'à Paris, ce transfert d'argent disponible est une "pratique courante de gestion dans un groupe intégré", qui va permettre aux deux sociétés "d'optimiser leurs trésoreries".

Ce dividende pourrait être versé à partir de mardi prochain au groupe français d'énergie et d'environnement.
En mai, Electrabel avait déjà voté le versement d'un dividende de 16,6 euros par action à Suez, au titre de l'exercice 2005.

Cette année, Suez aura donc encaissé quelque 1,8 milliard d'euros de dividende d'Electrabel. Cette annonce permet à l'action Suez d'enregistrer l'une des plus fortes hausses du CAC 40 (+ 1,32% à 38,36 euros à la mi-journée dans un marché en hausse de 0,54%).

Si ce dividende était attendu, "le timing de ce versement est plus surprenant"estime Koen Dierckx, analyste chez KBC, dans une note à ses clients. Il intervient en tout cas en pleine discussion entre Suez et Gaz de France en vue de leur mariage.

Mais cette unionnécessite de s'entendre sur les parités de fusion, sachant qu'au projet initial d'échanger une action Suez contre une action Gaz de France doit s'ajouter un dividende exceptionnel pour les actionnaires de Suez. Il devait être d'un euro mais compte tenu de l'évolution des titres, les détenteurs d'actions Suez réclament davantage: trois voire cinq euros. Le milliard d'euros venu d'Electrabel pourrait être le bienvenu...mais pas la hausse du titre Suez.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :