La Banque centrale des Emirats se tourne vers l'euro

 |   |  237  mots
La Banque centrale des Emirats Arabes Unis va convertir en euros 8% de ses réserves de change, actuellement en dollars. Cette tendance marque toute la région.

Objectif: détenir 10% de ses réserves de change en euro. Pour cela, la Banque centrale des Emirats Arabes Unis a décidé de convertir 8% de ses réserves de change, qui sont en dollars, en euro, dans les 6 à 9 prochains mois. Raison invoquée: la chute du dollar, qui a marqué un recul de 11% depuis le début de l'année face à la monnaie unique. Avec l'Iran, le Venezuela et l'Indonésie, les Emirats Arabes Unis font partie des pays producteurs de pétrole qui délaissent le billet vert pour l'euro.

Pour l'heure, les réserves des Emirats s'élèvent à 24,9 milliards de dollars, dont 98% sont en dollar et 2% en euro. "Nous achèterons de l'euro à chaque fois que le dollar sera pressenti à la baisse", indique le sultan bin Nasser Al Suwaidi, président de la Banque centrale des Emirats. Les réserves de change des pays de la région du Golfe ne représentent qu'une petite fraction des devises détenues.

Selon Simon Williams, économiste chez HSBC, cette tendance à la diversification touche l'ensemble de la région. "La vulnérabilité du dollar est aujourd'hui reconnue", indique l'économiste, interrogé par l'agence Bloomberg à Dubaï. Le déficit des paiements courants aux Etats-Unis s'élève à 225,6 milliards de dollars au troisième trimestre et les producteurs de pétrole du Moyen-Orient et d'Asie centrale enregistrent un excédent de 322 milliards de dollars pour 2006, selon le FMI.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :