Les actionnaires d'Euronext approuvent la fusion avec le New York Stock Exchange

Réunis à Amsterdam, ils viennent d'approuver à plus de 98% le mariage. Les actionnaires de la Bourse américaine se prononceront demain.

2 mn

C'est par un "oui" franc et massif que viennent de répondre les actionnaires d'Euronext à l'offre de mariage du New York Stock Exchange. Avec un score de 98,2%, pour 64,9% des actionnaires présents ou représentés, c'est un quasi plébiscite. "Nous avons franchi un pas important vers notre but, mais nous n'y sommes pas encore", a précisé le président de la bourse paneuropéenne Jan-Michiel Hessels, faisant ainsi référence à la nécessaire autorisation des autorités de régulation. Par ailleurs, les actionnaires du Nyse se prononceront demain à l'occasion de leur assemblée générale.

Peu avant le vote, le directeur général d'Euronext, Jean-François Théodore, avait indiqué aux actionnaires que les deux entreprises étaient confiantes dans la réalisation future des synergies de coûts et de revenus de 375 millions de dollars, liées notamment à la rationalisation des systèmes d'information et des plates-formes technologiques. Dans un document présenté aux actionnaires ce matin, il était indiqué que l'offre du Nyse sur Euronext sera lancée "début 2007". Par ailleurs, le patron de la Bourse paneuropéenne a rappelé qu'Euronext était "toujours ouvert" à la possibilité que le nouvel ensemble soit rejoint par la Borsa Italiana de Milan.

Ce matin, pendant l'assemblée, certaines voix ont émis quelques inquiétudes à l'égard notamment des lois et régulations américaines. Néanmoins, alors que certains observateurs craignaient une assemblée générale houleuse, elle s'est déroulée calmement. Chaque actionnaire d'Euronext se verra offrir, pour une action existante, 0,98 nouvelle action Nyse Euronext et 21,32 euros en cash, valorisant l'offre à 95,53 euros par action, soit 35% de mieux que les propositions d'origine.

Euronext (qui regroupe les Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, ainsi que le marché à terme londonien Liffe) s'apprête donc à intégrer le plus grand marché du monde. Le nouveau marché transatlantique aura une valeur totale d'entreprises de 21.000 milliards d'euros. En juin dernier, l'opération avait été présentée comme une "fusion entre égaux". Nyse/Euronext devrait peser 22 milliards d'euros de capitalisation.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.