Merrill Lynch lance une grande vague d'embauches à l'international

 |   |  207  mots
La banque veut recruter des banquiers d'investissement en Europe, des traders en Asie et doubler son activité de banque privée au Japon dans le but de s'établir comme un acteur incontournable sur les marchés internationaux.

Après avoir réduit de moitié ses effectifs en dehors des Etats-Unis entre 2001 et 2003, selon Bloomberg, Merrill Lynch est prêt à faire machine arrière au vu des succès rencontrés par ses principaux concurrents américains, Goldman Sachs, Lehman Brothers ou Morgan Stanley.
19.000 en 2000, puis 9.900 en 2003, le nombre d'employés à l'étranger est repassé à 11.400 fin 2005, soit 21 % du total de la banque. Ce chiffre est en constante progression.
Le président de Merrill, Stanley O'Neal s'est personnellement engagé dans cette démarche de développement du réseau à l'international, visitant des clients dans une dizaine de pays, dont la France, l'Italie et la Chine. La banque au taureau s'est également beaucoup investie au Japon, en Inde, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, en Espagne, au Portugal et en Turquie.
Au cours des deux derniers mois, Merrill Lynch a engagé des tarders de produits de dette au Japon, en Indonésie, en Malaisie, en Thailande, à Singapour et en Australie.
En mai dernier, Ahmass Fakahany, secrétaire général de Merrill, avait indiqué que la banque cherchait à nouer des alliances en Europe et en Asie pour dynamiser les ventes internationales de son activité de courtage de gros.
Sans aucun doute, la banque signe son grand retour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :