Mittal Steel entre au CAC 40

 |   |  755  mots
Bien orienté tout au long de la matinée, le marché parisien a effacé ses gains en début d'après-midi à l'approche de la publication de toute une batterie de statistiques américaines. Rassurantes, ces dernières ont alors incité les investisseurs à se replacer sur les marchés actions.Résultat, à la clôture, différée exceptionnellement à 17h40 avec l'entrée de Mittal Steel au sein de l'indice, le CAC 40 gagne 0,41% à 5.144,88 points. Le volume d'affaires représente 9,4 milliards d'euros traités sur les valeurs de l'indice. L'expiration, cet après-midi, des contrats futures et options sur indices et des options sur actions en Europe donne lieu à une forte volatilité et gonfler les volumes. A Londres, le Footsie est stable et, à Francfort, le Dax monte de 0,52%. Le dollar se traite à 1,2640 pour 1 euro.L'échéance octobre sur le brut de qualité WTI cède 96 cents à 62,26 dollars, affichant ainsi un nouveau plus bas depuis la fin mars, le niveau élevé des stocks de fuel semblant suffisant pour satisfaire le pic de la demande de chauffage cet hiver. Concernant le dossier nucléaire iranien, le ministère français des Affaires étrangères a annoncé que Téhéran avait accepté de reprendre les discussions avec l'Union européenne sur la question de la suspension de ses activités d'enrichissement de l'uranium.Côté statistiques, dans la zone euro, l'inflation a augmenté de 0,1% en août et de 2,3% sur un an, comme prévu. L'excédent commercial des Douze est quant à lui resté stable à 1,5 milliard d'euros en juillet. Outre-Atlantique, le Département du Commerce a annoncé une hausse de 0,2% des prix à la consommation le mois dernier, comme prévu par les analystes. Dans le même temps, le salaire réel hebdomadaire a augmenté de 0,5% à 567,50 dollars. La Réserve fédérale a quant à elle fait état d'une contraction de 0,1% de la production industrielle en août, la première depuis janvier. Les analystes tablaient au contraire sur une hausse de 0,2%. Enfin, l'indice préliminaire de confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour le mois de septembre est ressorti à 84,4, après un repli de 2,7 points à 82 en août. Les économistes tablaient sur une hausse moins marquée à 84,4. Cet indicateur est établi sur la base d'une enquête réalisée auprès de 500 foyers.Ces bons indicateurs profitent en premier lieu au secteur bancaire. Société Générale gagne ainsi 1,93% à 126,90 euros et le Crédit Agricole s'octroie 2,64% à 33,49 euros. Mais la palme du jour revient à Carrefour qui, à la faveur d'une vague d'achat, s'adjuge 3,33% à 49,35 euros, se rapprochant des 50 euros.Mittal Steel fait son apparition ce soir au sein de l'indice CAC 40 sur la base d'un cours de 26,99 euros (+,060%).Veolia gagne 0,05% à 43,69 euros. Le groupe de services à l'environnement a dégagé un bénéfice net de 444,5 millions d'euros au premier semestre, en hausse de 40,2%. Veolia confirme son objectif de croissance de plus de 10% du chiffre d'affaires et d'une hausse du résultat net et du résultat d'exploitation récurrent supérieure à celle des facturations.Zodiac recule de 2,77% à 46,74 euros. L'équipementier aéronautique et naval a enregistré une progression de 28,6% de son chiffre d'affaires au cours de son exercice 2005-2006. La croissance interne s'établit à 7,9%. Le groupe vise " une progression voisine de 25% de son résultat d'exploitation proche des objectifs définis en début d'exercice et une croissance significative du bénéfice par action qui devrait être cependant plus modeste du fait de l'impact des frais financiers et du passage aux normes IFRS ". Pour 2006-2007, Zodiac anticipe une nouvelle progression de son bénéfice par action. Oddo Securities est passé de "achat" à "accumuler" sur le Zodiac.Peugeot perd 1,24% à 42,95 euros. SG Securities a dégradé la valeur de "conserver" à "vendre" et ramené son objectif de cours de 46 à 40 euros. L'intermédiaire explique cette dégradation par la récente progression du titre et l'absence de rebond des résultats. De son côté, Renault recule de 0,94% à 89,80 euros. Les immatriculations de voitures neuves ont diminué de 1,4% en Europe de l'ouest le mois dernier, selon les chiffres publiés par l'Association des constructeurs européens d'automobiles (lire). Les ventes du groupe Renault ont reculé de 12,3%, et celles de sa filiale à 44,4% Nissan ont chuté de 27,8%. Les immatriculations de Peugeot ont quant à elles baissé de 3,6%.Enfin, Alcatel cède 0,64% à 9,38 euros. Des fonds d'investissement gérés par FMR et Fidelity International ont franchi à la hausse le seuil des 5% des droits de vote de l'équipementier télécoms. Cette participation représente 4,92% du capital d'Alcatel, indique l'AMF.Johan Deschamps Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :