Un début d'année encourageant

 |   |  604  mots
Belle fin de séance pour l'indice qui dépasse les 4.750 points. Les valeurs automobiles rebondissent, de même que les technologiques. De son côté, GDF enregistre une légère hausse. Enfin, TF1 termine en baisse, malgré de bons chiffres d'audience.

Pour ce premier jour de 2006, l'optimisme a prévalu sur le marché parisien. A la clôture, le CAC 40 avance de 0,84%, à 4.754,92 points. L'activité est néanmoins limitée en raison de la fermeture des marchés américains. Les volumes sont minimes : seulement 1,28 milliard d'euros sur l'indice. La tendance est également positive en Allemagne, où le Dax progresse de 0,77%. Le marché britannique est en revanche fermé ce jour, de même que les Etats-Unis.

Peu d'actualité économique aujourd'hui, hormis le chiffre des immatriculations en France au mois de décembre. Le marché des véhicules particuliers a baissé de 1,4% le mois de décembre. Les ventes de véhicules légers ont augmenté de 2,7% en France en 2005 (+3,1% en données comparables).

A New York, le baril de brut a terminé vendredi très légèrement au-delà de la barre des 61 dollars, à 61,05 dollars, en hausse de 1,17 dollar selon l'échéance février. Il avait déjà progressé de plus de deux dollars en deux jours dans le courant de la semaine dernière, ce récent rebond s'expliquant notamment par la baisse plus forte que prévu des stocks hebdomadaires d'essence et de produits distillés, ainsi que par la perspective d'une réduction de la production de l'Opep lors de sa réunion prévue en janvier. Le Nymex étant fermé aujourd'hui, le pétrole ne cote pas aux Etats-Unis. Sur le plan des changes, l'euro se négocie à 1,1829 dollar.

Coté sociétés, l'actualité est extrêmement creuse en cette rentrée boursière. Les valeurs automobiles enregistrent les plus fortes hausses de l'indice, après la hausse de 2,7% du marché français des véhicules légers en 2005 (+3,1% en nombre de jours comparables). Renault avance de 3,6% à 71,40 euros. Les investisseurs saluent notamment les bons chiffres de ventes de la Clio III. Peugeot, dont les immatriculations ont reculé de 1,1%, progresse de 2,51% à 49,95 euros.

Les technologiques, mal aimées en 2005, sont recherchés en ce début d'année. Alcatel affiche un gain de 2,2% à 10,70 euros, tandis que France Télécom, la plus mauvaise performance de l'année dernière, avance de 1,05% à 21,21 euros. Thomson progresse de 2,6% à 18,16 euros.

Chez France Télécom, Orange, la branche de téléphonie mobile du groupe, revendique plus d'un million de clients à ses offres haut débit mobile, en agrégeant les technologies UMTS et Edge. Par ailleurs, selon l'hebdomadaire Focus, l'administrateur des faillites de Mobilcom, opérateur allemand dans lequel le Français avait pris une participation de 27,3%, réclame désormais 7,2 milliards d'euros de dommages et intérêts, contre 4,25 milliards mentionnés dans la plainte d'origine.

Axel Miller prend officiellement ses fonctions aujourd'hui chez Dexia. Il prend plus précisément les rênes opérationnelles de l'établissement franco-belge, Pierre Richard devenant pour sa part président du Conseil de surveillance. Le titre prend 1,08% à 19,70 euros.

Gaz de France, en baisse ce matin, progresse de 0,24% à 24,82 euros. La Russie a coupé ses approvisionnements à l'Ukraine, réduisant indirectement les arrivées de gaz en Europe. GDF a constaté ce matin une dégradation de 25 à 30% des volumes de gaz russe livrés. En fin d'après-midi néanmoins, Gazprom s'est engagé à rétablir ses livraisons en Europe à un niveau normal.

Arcelor prend 0,91% à 21,14 euros. Le groupe de sidérurgie a présenté formellement son offre sur le canadien Dofasco, pour un montant de 4,9 milliards de dollars canadiens, soit 4,2 milliards de dollars américains. L'allemand ThyssenKrupp doit maintenant rendre sa décision sur une nouvelle surenchère dans ce dossier.

Enfin, TF1 baisse de 0,17%, à 23,40 euros. La première chaîne a réalisé 97 des 100 meilleures audiences en 2005.


Olivier Auberger
Copyright Investir

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :