Des fonds d'investissement offrent 7,32 milliards d'euros pour VNU

 |   |  254  mots
Le groupe néerlandais d'édition a annoncé ce matin avoir reçu une offre de la part d'un consortium d'investisseurs. Celle-ci valorise VNU à environ 7,3 milliards d'euros.

Le voile est levé sur l'identité du prédateur qui rôdait autour de VNU. Le géant néerlandais de l'édition professionnelle et de mesure d'audience, qui avait le mois dernier indiqué avoir fait l'objet de "plus d'une approche", a annoncé ce matin avoir reçu une offre de la part d'un consortium d'investisseurs. Composé de AlpInvest, Blackstone, Carlyle, Hellman & Friedman, Kohlberg Kravis Roberts (KKR), Permira and Thomas H. Lee, le groupe propose de payer entre 28 et 28,50 euros par action, ce qui valorise VNU à environ 7,3 milliards d'euros, soit 8,8 milliards de dollars. Vendredi soir, l'action avait clôturé 28,25 euros.

En novembre dernier, le groupe d'édition avait renoncé à une offre du groupe IMS Health pour 6,3 milliards de dollars, en raison de la réticence des investisseurs institutionnels. Le mois dernier, la société, qui détient les magasines Billboard et Hollywood Reporter, la société d'étude marketing ACNielsen et le groupe d'audience et de notation télévisuelle Nielsen Media Research, avait refusé de révéler l'identité de ses prédateurs et s'ils lorgnaient sur tout ou une partie seulement de son capital.

Les fonds d'investissements ont levé quelques 115 milliards de dollars pour procéder à des acquisitions l'an dernier. Leur union leur permet de s'emparer d'actifs d'envergure, comme c'est le cas ici. Blackstone, Permira et KKR se sont également unis à d'autres fonds d'investissement en novembre dernier pour s'emparer du groupe de téléphonie danois TDC pour 15,3 milliards de dollars dans la plus grande opération de LBO en Europe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :