Match.com se marie à Netclub en France et à eDodo en Chine

 |   |  422  mots
Le site de rencontres Match.com signe deux acquisitions. Il rachète Netclub, numéro trois du secteur en France, et eDodo en Chine, pays qui compte plus de 64 millions de célibataires connectés à Internet.

Match.com, filiale du groupe américain de commerce en ligne IAC, veut renforcer sa place de numéro un mondial des rencontres sur Internet. Elle vient de concrétiser deux acquisitions pour un montant non communiqué.

La première est effectuée en France avec la reprise de Netclub, numéro trois de la rencontre sur Internet avec 4 millions de membres inscrits en France et au Canada. Avec ce nouveau partenaire, Match.com reste numéro deux sur ce marché, derrière Meetic. Mais son objectif, comme sur chacun de ses marchés, est de devenir le numéro un.

Pour le groupe Match.com, l'Europe est une zone prometteuse. Selon une étude qui vient d'être publiée par JupiterResearch, les sites de rencontres en ligne européens "continuent d'attirer de nouveaux utilisateurs". Leur nombre devrait croitre de 30% en 2007. Le segment des rencontres en ligne a réellement démarré il y a deux ans et il devrait connaître une croissance soutenue jusqu'en 2010, selon les acteurs du secteur.

"Il y a deux ans, l'Europe représentait l'équivalent d'un quart du marché américain, aujourd'hui il approche les 50% et, d'ici à 2010, il devrait être équivalent aux trois quarts du marché d'outre-Atlantique", anticipe Arnaud Jonglez, directeur de Match.com en France. De son coté, le marché américain de la rencontre en ligne est plus matûre. Il recrute moins de nouveaux internautes mais génère plus de revenus par internautes grâce à la vente de services additionnels.

Match. Com s'intéresse également à des marchés émergents dans sa spécialité. Simultanément au rachat de Netclub, le groupe américain a également signé la reprise de eDodo en Chine. Ce pays est qualifié de prometteur puisque selon les estimations de Match.com, il compte 64 millions de célibataires connectés à Internet. C'est-à-dire l'équivalent de la population française.

Selon les anticipations de l'institut d'étude Iresearch, le nombre de célibataires chinois en ligne devrait doubler en 2007. eDodo espère profiter de cette croissance fulgurante. Le site compte actuellement 180.000 abonnés et enregistre 3.000 inscriptions nouvelles par jour.

Ces deux nouvelles opérations de croissance externe constituent "la première étape d'un processus d'acquisition de sociétés majeures sur le secteur et à fort potentiel", explique le groupe Match.com. Créé en 1995, ce dernier a enregistré en 2006 une croissance de 25% de son chiffre d'affaires à 311,2 millions d'euros au travers de 35 pays. Son résultat opérationnel avant amortissements progresse encore plus vite avec une hausse de 32%, à 62 millions de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :