Le Brésil pèse 1.200 milliards de dollars

L'adoption d'un nouveau mode de calcul a conduit le Brésil à revoir significativement à la hausse la croissance de son PIB au cours des dernières années. Le ministre des Finances Guido Mantega en conclut que le Brésil est entré dans un "cycle de croissance soutenue de longue haleine".

"Nous sommes déjà dans un cycle de croissance soutenue (...) qui sera de longue haleine", se félicite le ministre des finances brésilien Guido Mantega. Motif de son optimisme? Une modification du mode de calcul du PIB qui a conduit l'institut de statistique brésilien (IBGE) a fortement révisé à la hausse la croissance du Brésil en 2006 à 3,7% au lieu de 2,9%. "Une croissance de 4,5% en 2007 est parfaitement faisable", estime Guido Mantega. Le simple fait de revoir à la hausse la croissance de l'an passé remonte mécaniquement la moyenne de cette année.

L'institut brésilien des statistiques (IBGE) a recalculé le PIB brésilien depuis 2000 en utilisant les nouvelles enquêtes sur les ménages, les entreprises et l'Etat. Résultat, le PIB brésilien exprimé en dollar devrait atteindre 1.200 milliards de dollars en 2007, estime les économistes de Goldman Sachs. La banque d'affaires a revu à la hausse sa prévision de croissance pour 2007 et table désormais sur 4%. La révision du PIB a pour conséquence de relevé de 3,7 points la croissance cumulée entre 2000 et 2006.

La révision du PIB a des conséquences positives sur les ratios d'endettement. La dette publique ne représente plus que 44,9% du PIB en 2006 contre 50% auparavant, indique Goldman Sachs. Le ministre des Finances Guido Mantega estime que le poids de la dette pourrait tomber à 35% du PIB en 2010 au lieu des 40% initialement prévus. Le déficit public n'est, quant à lui, plus que de 3% du PIB en 2006 au lieu de 3,3%, avec la révision du calcul.

"Nous pourrions entrer dans le traité de Maastricht" qui limite à 3% du PIB les déficits publics dans les pays de la zone euro, a plaisanté le ministre brésilien. "Le déficit nominal zéro pourrait être atteint avant 2010", s'est réjouit le ministre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.