Crise du "subprime" : Morgan Stanley va supprimer 600 emplois dans ses activités de crédit

La banque d'affaires doit adapter ses effectifs dans sa branche hypothécaire depuis la contraction du marché du crédit. 600 emplois doivent être supprimés.

Morgan Stanley continue de faire les frais de la crise du "subprime". Après la publication il ya deux semaines de résultats semestriels décevants, la banque d'affaires a annoncé ce mardi la suppression de 600 emplois dans ses activités hypothécaires, directement touchées par la crise du "subprime" américain, afin d'adapter leurs effectifs à la situation actuelle du marché.

L'essentiel des réductions d'effectifs sera effectué aux Etats-Unis, avec la perte de 500 emplois et la fermeture de plusieurs sites. Les autres suppressions d'emploi seront menées en Europe, et en particulier chez la filiale britannique de crédit hypothécaire, qui va perdre 90 emplois. L'activité prêts hypothécaires sera à terme consolidée autour d'une seule plate-forme.

Morgan Stanley n'est pas la première banque à supprimer des emplois dans ses activités de crédit hypothécaires. Alors que ce secteur était l'un de ceux qui recrutait le plus ces dernières années, plus de 50.000 emplois ont été supprimés depuis début août par les groupes bancaires, selon le cabinet Challenger, Gray et Christmas.

Et les réductions d'effectifs dans ce secteur risquent de se poursuivre: le volume des nouveaux crédits hypothécaires a diminué des deux-tiers au deuxième trimestre 2006, à 59 milliards de dollars, selon une étude du site spécialisé National Mortgage News.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.