Les Vingt-Sept se fixent 2009 pour une refonte de l'UE

Les responsables européens affirmeront à Berlin dimanche qu'ils se donnent deux ans pour "placer l'UE sur de nouvelles fondations".

La déclaration sur les cinquante ans du Traité de Rome mentionnera bien 2009 comme la date à laquelle les Vingt-Sept veulent avoir trouvé une solution à la crise provoquée par le rejet du projet de traité constitutionnel, après les référendums français et néerlandais, a indiqué ce vendredi la présidence allemande de l'UE.

Un responsable allemand de la présidence a précisé que le texte soulignerait explicitement que les Vingt-Sept sont "unis dans le but de placer l'UE sur de nouvelles fondations d'ici 2009". Cette déclaration doit être approuvée dimanche à Berlin à l'issue des cérémonies marquant le cinquantième anniversaire du traité fondateur. La chancelière allemande Angela Merkel espère qu'elle permettra une relance des institutions européennes.

Le Premier ministre tchèque, Mirek Topolanek, avait pourtant affirmé jeudi que Prague "souhaitait qu'aucune date concrète ne soit mentionnée dans le texte". Mais, selon un responsable allemand, les objections tchèques auraient été levées au dernier moment, après que la chancelière allemande s'est entretenue vendredi matin avec Mirek Topolanek et avec le président tchèque Vaclav Klaus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.