Le pétrole baisse après la hausse des stocks aux Etats-Unis

La publication de stocks américains plus élevés que prévu fait repartir à la baisse les cours du brut.

Comme attendu avant l'ouverture du marché, le département de l'Energie américain a publié des stocks faisant état d'une hausse des réserves de brut la semaine passée. Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de brut était en repli de 1,7 dollar à 54,11 dollars. Hier, les cours avaient progressé de 4,7%, dépassant les 55 dollars à la fermeture du marché.

Selon ce dernier rapport hebdomadaire, les stocks de brut ont augmenté de 789.000 barils à 322,2 millions de barils la semaine dernière. Tandis que ceux de produits distillés qui comprennent à la fois le fioul de chauffage et le diesel, ont augmenté de 750.000 barils à 142,6 millions de barils. Cette hausse est moins forte qu'attendu sur le brut mais bien supérieure aux attentes pour l'essence.

Reste que la météo américaine pourrait peser sur les cours en sens inverse. "Non seulement le rafraîchissement des températures aux Etats-Unis va durer plus que prévu mais les températures devraient aussi être plus basses que ce que l'on pensait au départ", a indiqué Mike Fitzpatrick, de la maison de courtage Fimat, interrogé par l'AFP, "ces prévisions laissent présager d'une augmentation de la demande de produits de chauffage".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.