BNP Paribas retenue pour la privatisation de la Sahara Bank en Libye

 |   |  166  mots
La banque centrale de Libye annonce ce mardi soir avoir retenu BNP Paribas comme partenaire stratégique de la Sahara Bank dans le cadre de la première privatisation d'une banque du pays. Le groupe bancaire français propose 145 millions d'euros pour 19% du capital de la Sahara Bank.

BNP Paribas a été choisie pour être partenaire stratégique dans le cadre de la privatisation de la Sahara Bank. Dans un communiqué, la banque centrale libyenne indique que BNP Paribas a proposé 145 millions d'euros pour 19% du capital de l'établissement, ce qui le valorise 3,6 fois ses fonds propres.

La banque centrale de Lybie a également précisé dans son communiqué que BNP Paribas aura la possibilité de porter sa participation à 51% dans un délai de trois à cinq ans. En attendant, le groupe français recevra le contrôle opérationnel de Sahara Bank.

Cette annonce met un terme à la bataille engagée entre plusieurs groupes bancaires. En effet, pour cette opération BNP Paribas était en concurrence avec cinq autres banques: Arab Bank (Jordanie), Arab Banking Corp (Bahreïn), HSBC, Standard Chartered et sa grande rivale la Société générale.

Avec un total de bilan d'environ 2,7 milliards d'euros, Sahara Bank dispose d'un réseau de 46 agences et a une part de marché d'environ 23%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :