Commerzbank oriente sa stratégie vers l'international et vend sa filiale française de gestion d'actifs

 |   |  183  mots
La banque allemande veut accentuer son implantation en dehors d'Allemagne, notamment en Asie et au Proche-Orient. Elle va vendre la Caisse centrale de réescompte (CCR), sa filiale française de gestion d'actifs.

La banque allemande Commerzbank va mettre davantage l'accent sur sa stratégie hors d'Allemagne, a déclaré ce matin le président de son directoire Klaus-Peter Müller lors de l'assemblée générale annuelle des actionnaires.

Face à l'internationalisation croissante du secteur bancaire, le patron a justifié son choix.
"Etant donné que le monde rétrécit, nous continuerons à mettre davantage l'accent sur nos activités en dehors de l'Allemagne", a-t-il assuré.

Commerzbank a souligné qu'elle comptait accentuer ses efforts en Europe. "La priorité pour nous, cependant, reste l'Europe centrale et orientale, dont la Russie". Tout en assurant que des implantations plus lointaines ne sont pas exclues. "Les régions prioritaires sont l'Asie et de plus en plus le Proche-Orient", a-t-il ajouté.

Le patron de Commerzbank a déclaré vouloir céder sa filiale française de gestion d'actifs, la Caisse centrale de réescompte (CCR), confirmant ainsi de fortes rumeurs. La banque allemande a vendu récemment sa filiale britannique de gestion d'actifs Jupiter à des membres de sa direction et au fonds américain TA Associates pour plus d'un milliard d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :