Morgan Stanley rachète une chaîne d'hôtels au Japon

 |   |  165  mots
Dans un marché de l'immobilier nippon surchauffé, la banque d'affaire a su tirer son épingle du jeu en rachetant la chaîne d'hôtels de la compagnie aérienne ANA pour 2,4 milliards de dollars.

La banque d'affaire va racheter treize hôtels appartenant à la compagnie aérienne All Nipon Airways (ANA) pour un montant estimé 2,4 milliards de dollars (1,7 millions d'euros) et deviendra le plus grand propriétaire hôtelier au Japon.

Cet accord va représenter l'une des plus grosse opération immobilière d'Asie et risque de fortement tendre la compétition sur le marché nippon de l'immobilier commercial.

Le marché de l'hôtellerie japonais, particulièrement dynamique, a mis en appétit les investisseurs du monde entier. Mais les immeubles de qualité se font rares et la compétition s'intensifie à grand pas. "Le marché de l'immobilier de bureau et d'habitat, spécialement à Tokyo, sont en surchauffe, analyse Masahiro Yoshiokade chez KPMG, et les investisseurs sont focalisés sur les biens à haute valeur ajoutée".

L'expert estime qu'il "n'y a pas beaucoup d'opportunité" pour le type d'opération que Morgan Stanley a mené, et que, par conséquent, la banque américaine a "su saisir une belle opportunité".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :