Sans papiers : Ségolène Royal est favorable à des critères de régularisation

 |   |  294  mots
La candidate du PS à l'éléction présidentielle a affirmé ce mardi qu'il faudra "des critères objectifs" mais "aussi du cas par cas" pour la régularisation des parents sans papiers. La scolarisation de leurs enfants "depuis plusieurs mois" sera un critère, a indiqué le premier secrétaire du PS, François Hollande.

L'UMP tente de tirer partie des mises au point du parti socialiste sur le sujet des sans-papiers. Ce mardi, Ségolène Royal a indiqué sur la châine de télévision LCI que les enfants d'immigrés sans papiers "qui sont scolarisés depuis plusieurs années dans les écoles de la République devront être tranquilles pour réussir leurs études". Pour autant, "il faudra des critères objectifs" pour la régularisation de leurs parents, qui nécessitera "aussi bien sûr du cas par cas".

Dimanche, alors que l'émotion sucitée par le placement en garde à vue deux jours plus tôt d'une directrice d'école maternelle parisienne après l'interpellation d'un sans-papiers devant son établisssement était à son comble, la candidate PS à l'élection présidentielle avait affirmé lors du Grand-Jury RTL-Le Figaro-LCI que "la régularisation doit suivre la scolarisation des enfants". Les enfants de parents sans papiers scolarisés en France doivent "pouvoir poursuivre leur scolarité" et "leurs parents (doivent) pouvoir rester sur le territoire", expliquait-elle.

Lundi, le Premier secrétaire du PS ajoutait une précision: le parti socialiste n'envisage pas de régularisation automatique des familles en situation irrégulière ayant des enfants scolarisés en France, mais cette scolarisation est une condition permettant la régularisation des parents. "Nous avons dit que nous étions pour une régularisation sur la base de critères et que nous ne voulions pas régularisation globale, a expliqué François Hollande. C'est un critère quand l'enfant est scolarisé et qu'il l'est depuis plusieurs mois". L'UMP, qui avait accusé la candidate PS à la présidentielle d'"irresponsabilité" en matière d'immigration, s'est plu à pointer "la confusion et l'embarras" du PS sur la question de l'immigration.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :