Le chômage allemand poursuit sa décrue

Le taux de chômage a de nouveau reculé en Allemagne en mars pour s'établir à 9,2% en données corrigées des variations saisonnières. L'économie allemande semble bien digérer la hausse de trois points de la TVA en janvier.

Le chômage allemand a continué de reculer en mars à 9,2% contre 9,3% en février en données corrigées des variations saisonnières (CVS) grâce à un recul de 65.000 du nombre de demandeurs d'emplois, selon l'Agence pour l'emploi germanique.

Malgré une hausse de 3 points de son taux de TVA de 16% à 19% en janvier, l'économie allemande continue de faire preuve d'un remarquable dynamisme. L'inflation a certes accéléré à 1,9% en mars. Mais l'indice Ifo, qui mesure le moral des des industriels allemands, s'est redressé en mars alors qu'il était attendu en baisse.

Au total, l'Allemagne est bien partie pour voir sa croissance dépasser les 2% cette année. L'institut de prévisions concjoncturelles RWI d'Essen (à l'ouest du pays) a récemment relevé son pronostic à 2,3% tandis que son homologue IfW de Kiel (Nord) table désormais sur 2,8%.

En 2006, la première économie de la zone euro a réalisé sa meilleure performance depuis 2000, avec un taux de 2,7%, repassant devant la France (avec ses 2%) ce qui n'était pas arrivé depuis plusieurs années. Le gouvernement allemand mise toujours officiellement sur une croissance de 1,7% pour cette année mais le ministre des Finances, Peer Steinbrück, a fait savoir récemment qu'une révision à la hausse était hautement probable.

Cette bonne tenue de la croissance permet de réduire plus rapidement que prévu les déficits publics. L'Allemagne prévoit de faire tomber son déficit public à 1,2% du Produit intérieur brut (PIB) en 2007, après 1,7% l'an passé, selon l'agence de presse allemande DPA. Le ministre des Finances Peer Steinbrück va transmettre cette information à la Commission européenne à la fin de cette semaine, a-t-il indiqué devant la commission budgétaire du Bundestag (chambre basse du parlement), selon DPA. En décembre, Berlin avait pour ambition de le ramener à 1,5%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.