Compagnie des Alpes : baisse de plus de 30% des résultats 2007

Le groupe Compagnie des Alpes (remontées mécaniques et parcs de loisirs) a enregistré pour son exercice 2006-2007 (clos au 30 septembre) un résultat net en baisse de 31,6%, à 28,1 millions d'euros, plombé notamment par l'intégration des parcs StarParks. L'exercice en cours s'annonce plus favorable.

Le groupe français Compagnie des Alpes spécialistes des domaines skiables avec les remontées mécaniques et des parcs de loisirs publie ce mercredi pour son exercice 2006-2007 (clos au 30 septembre) un résultat net en baisse de 31,6%, à 28,1 millions d'euros. Ce recul est lié notamment à l'intégration des parcs StarParks, alors que l'an dernier il ne l'avait été que sur quatre mois.

Cette baisse provient essentiellement du "contre-coup de l'intégration en année pleine des parcs StarParks", ainsi que d'une baisse de fréquentation en raison d'un hiver particulièrement doux, explique la Compagnie des Alpes dans un communiqué. A périmètre comparable, le résultat net du groupe aurait progressé de 7,3%, ajoute le groupe, le résultat opérationnel de 8,7%, l'excédent brut opérationnel de 7,4%. Le chiffre d'affaires 2006-2007, déjà publié, a progressé de 11,1%, à 505,7 millions d'euros. L'ensemble des chiffres publié est conforme aux attentes des analystes.

Pour l'exercice qui vient de débuter, la Compagnie des Alpes qui appartient à la Caisse des dépôts affiche son optimisme. Sur son activité liée aux domaines skiables, elle intégrera la totalité des remontées mécanique de STVI (Val d'Isère). Par ailleurs, les conditions d'enneigement en France sont nettement plus favorables que lors des 7 dernières années. Le groupe constate d'ores et déjà des réservations en hausse de plus de 5% par rapport à l'an dernier.

Sur son activité loisirs, le chiffre d'affaires des parcs (Grévins, Aquariums, parcs aquatiques et le fameux Parc Astérix) était en hausse de 12,5% au 16 décembre, le groupe ayant choisi d'ouvrir ses principaux parcs durant les vacances de la Toussaint tandis que le Parc Astérix sera également ouvert pendant les fêtes de Noël.

Le groupe précise également que son ratio dette nette sur capitaux propres reste proche de un et que sa capacité
d'autofinancement augmente de près de 10% (à périmètre réel) pour atteindre 108,3 millions d'euros, celle-ci permettant de financer les investissements industriels de l'exercice (83,2 millions) et de dégager un autofinancement disponible de 25 millions, en progression de 5 millions par rapport à 2005-2006.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.