Premier bénéfice depuis 2000 pour American Airlines

Le première compagnie aérienne américaine est redevenue bénéficiaire l'an dernier avec un profit net de 231 millions de dollars contre une perte de 857 millions en 2005. American Airlines a bénéficié du repli des cours du pétrole, de la hausse des tarifs et d'un meilleur coefficiant d'occupation.

1 mn

Au terme de six années de vaches maigres, la première compagnie aérienne américaine - et d'ailleurs mondiale - AMR, maison mère d'American Airlines (AMR), est redevenue bénéficiaire en 2006, recueillant les fruits de sa restructuration. Les compagnies aériennes mondiales tirent actuellement avantage du repli des cours du pétrole et plusieurs d'entre elles ont procédé à des hausses de tarifs. Par ailleurs, AMR a bénéficié de meilleurs coefficients d'occupation.

La compagnie aérienne - la seule avec Continental à ne pas avoir été placée sous le Chapitre 11 (protection de la loi sur les faillites) depuis 2001 a publié ce mercredi un bénéfice net de 231 millions de dollars pour 2006, soit une amélioration de 1,1 milliard par rapport à la perte nette de 857 millions enregistrée en 2005.

Sur le seul quatrième trimestre 2006, le bénéfice s'est établi à 17 millions, ou 7 cents par action, contre une perte de 600 millions à la même période de 2005. Les analystes tablaient en moyenne sur une perte par action de 7 cents.

Côté chiffre d'affaires, le transporteur a dégagé 22,6 milliards sur l'année (+9%) et 5,4 milliards au quatrième trimestre (+4%). Ces deux chiffres sont tous deux inférieurs aux attentes du marché, qui envisageait respectivement 23,4 et 5,5 milliards. Les compagnies aériennes mondiales tirent actuellement avantage du repli des cours du pétrole et plusieurs d'entre elles ont procédé à des hausses de tarifs

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.