Air Liquide et Linde réorganisent leurs activités communes en Asie

 |   |  283  mots
Le groupe français spécialisé dans les gaz industriels et médicaux va racheter à Linde les parts qu'il ne détient pas encore dans 4 sociétés communes. De son côté, Linde va reprendre une co-entreprise hongkongaise et monter dans une société malaysienne. Coût de l'opération pour Air Liquide: 275 millions d'euros.

Air Liquide et le conglomérat allemand Linde vont réorganiser leurs activités communes en Asie. Le groupe français de gaz industriels et médicaux va racheter à l'allemand des parts dans leurs filiales communes à Singapour, en Thaïlande, au Vietnam et à Brunei. Le groupe français va ainsi s'assurer le contrôle total de la société Soxal à Singapour, d'EIG en Thaïlande et de VIG au Vietnam. Dans le sultanat de Brunei, Air Liquide va monter à hauteur de 50% dans sa filiale Brunox.

Ces quatre sociétés, dont Air Liquide assurait déjà la direction, réalisent un chiffre d'affaires "de l'ordre de 230 millions d'euros". Le groupe compte ainsi renforcer ses positions dans le Sud-Est asiatique "sur des marchés en forte croissance". Il réalise déjà 20% de son chiffre d'affaires dans cette région, avec une forte présence au Japon et une pénétration accrue du marché chinois.

De son côté, Linde va reprendre la totalité de la joint-venture détenue avec Air Liquide à HongKong, et va monter dans un premier temps à hauteur de 45% dans la société Malaysian Oxygen (Malaisie). Il lancera ensuite une offre de rachat sur les 55% restant de la société malaisienne, avec pour objectif d'en prendre le contrôle.

A l'issue de l'ensemble de ces transactions, Linde touchera 275 millions d'euros. En menant ces transactions, les deux groupes répondent aux exigences de la Commission européenne, qui a demandé à Linde de se séparer de certains actifs après le rachat du spécialiste du gaz britannique BOC. Cette opération lui avait permis de se hisser au rang de numéro un mondial du gaz industriel devant Air Liquide.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :