Nouvelle baisse à Wall Street

 |   |  409  mots
L'indice Dow Jones de la Bourse de New York a perdu 0,7% et le Nasdaq 0,86%. Les investisseurs se sont inquiétés du ralentissement de la consommation des ménages américains et des conséquences de la crise du subprime sur le secteur bancaire.

Face aux incertitudes, Wall Street a de nouveau clôturé dans le rouge vendredi soir. L'indice vedette Dow Jones a perdu 0,7% à 12.216,40 points, tandis que le Standard & Poor's 500 reculait de 0,8% à 1.315,22 points. Le Nasdaq a pour sa part abandonné 0,86% à 2.261,18 points. Sur la semaine, le Dow a perdu 1,17%, le S&P 1,08% et le Nasdaq a grignoté 0,14%.

Compte tenu de l'anxiété engendrée par la crise du crédit et au flou quant aux conséquences en terme de liquidité et de dépréciations, les investisseurs ont semblé inquiets à l'idée de détenir des positions à la veille du week-end. Le souvenir du sauvetage en catastrophe de la banque d'affaires Bear Stearns pendant un week-end est encore tout frais.

Les banques ont été en particulier à nouveau malmenées. Selon une étude de l'analyste d'Oppeinheimer Meredith Whitney, les résultats de 2008 ne permettront pas à un certain nombre de banques comme Citrigroup ou Wachovia d'assurer le maintien des dividendes versés aux actionnaires. Par ailleurs, selon les analystes de Credit suisse, Citigroup pourrait accuser une perte au premier trimestre.

Du coup, Citigroup a perdu 4,4% à 20,83 dollars et Wachovia près de 4% à 25,99 dollars. American Express a rétrocédé pour sa part 3,75% à 43,15 dollars.

En outre, les investisseurs se sont inquiétés du ralentissement de la consommation des ménages américains. Ainsi, l'exploitant de grands magasins JC Penney a réduit ses perspectives pour son résultat du premier trimestre après des ventes de Pâques décevantes et indiqué que son environnement resterait difficile tout au long de 2008. Le titre a perdu 7,5% à 37,48 dollars. Son concurrent Kohl's a reculé de 4,9% à 42,33 dollars et Macy's de près de 6% à 21,97 dollars.

Dans le reste des valeurs, Clear Channel Communications a reculé de 1,35% à 29,20 dollars. Le groupe de stations de radios a annoncé vendredi que son rachat par des fonds d'investissement pour quelque 20 milliards de dollars n'aurait peut-être pas lieu en raison de la réticence des banques à fournir les fonds nécessaires à l'opération.

Du côté des hausses, Apple s'est adjugée près de 2% à 143 dollars. Selon une étude de Bank of America, la société devrait lancer une version sans fil à haut début de son iPhone au deuxième trimestre et en produire jusqu'à huit millions d'exemplaires au troisième trimestre.

Enfin, la compagnie aérienne Northwest Airlines a gagné 3,55% à 8,76 dollars et sa concurrente Delta Air Lines 3,11% à 8,61 dollars. Northwest semble désireuse de poursuivre sur la voie d'un rapprochement avec Delta.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :