Wachovia pourrait être impliquée dans une affaire de blanchiment d'argent

Selon le Wall Street Journal, la justice américaine enquêterait sur la banque et d'autres établissements financiers du pays dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent présumé en Amérique Latine.

Voila une mauvaise affaire pour Wachovia, déjà empétrée dans la crise financière. Selon le Wall Street Journal dans son édition en ligne samedi, la justice américaine enquêterait sur la banque et d'autres établissements financiers du pays dans le cadre d'une affaire de blanchiment d'argent présumé, impliquant des bureaux de change mexicains et colombiens.

Selon des sources proches du dossier citées par le quotidien, plusieurs banques, dont Wachovia, seraient dans le collimateur d'enquêteurs fédéraux en raison des transactions financières qui les lient à ces bureaux de changes, soupçonnés de blanchir de l'argent issu du trafic de drogue.

La justice américaine se penche depuis plusieurs mois sur cette affaire. Wachovia et d'autres banques américaines concernées auraient ainsi commencé fin décembre à rompre les liens avec plusieurs bureaux de change mexicains. Selon le quotidien, des règlements amiables auraient même déjà permis de mettre fin à certaines enquêtes. Ainsi, la Union Bank of California et American Express Bank International auraient accepté de payer plusieurs millions de dollars d'amendes dans le cadre d'enquêtes sur du blanchiment d'argent.

Selon le journal, Wachovia a indiqué coopérer pleinement avec les enquêteurs et la banque serait en discussions avec le département de la Justice sur une réforme de son système de contrôle de la conformité des transactions, avec un possible règlement amiable à la clé.

Mais samedi, la banque a démenti ces informations à l'AFP. "La citation de l'article selon laquelle Wachovia serait en discussion pour un règlement à l'amiable n'est pas vraie", a déclaré une porte-parole de la banque, Christy Phillips-Brown. "Wachovia n'est pas et n'a pas été engagée dans de telles discussions", a-t-elle assuré.

La porte-parole a refusé de confirmer ou de démentir l'existence d'une enquête en cours, en disant que "la banque ne fait pas de commentaire sur des enquêtes en cours et n'a pas fait de commentaire comme le suggère l'article" du WSJ. "Wachovia est engagée à maintenir un solide programme contre le blanchiment d'argent", a-t-elle ajouté.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.