Erste Bank voit sa stratégie d'expansion à l'Est récompensée

 |  | 251 mots
Lecture 1 min.
Malgré la crise sur les marchés, la banque autrichienne a gagné 1,17 milliard d'euros en 2007 dont 336,8 millions au dernier trimestre. Le groupe a bénéficié du dynamisme de sa filiale roumaine.

La première banque cotée d'Autriche, Erste Bank, vient de publier de très bons résultats annuels, contrastant avec la morosité qui sévit actuellement dans le secteur bancaire en raisaon de la crise financière du crédit.

L'établissement a réalisé l'an dernier, un bénéfice net de 1,17 milliard d'euros en progression de 26% sur un an. "Malgré les turbulences des marchés de capitaux internationaux et les critiques quant à la bonne tenue de l'économie des pays d'Europe centrale et de l'Est, Erste Bank a non seulement connu une excellente année 2007 en termes de profits mais a également fini l'année sur le meilleur trimestre de son histoire", a déclaré Andreas Treichl, Pdg de Erste Bank. Au quatrième trimestre, le groupe a engrangé un résultat net de 336,8 millions d'euros, en hausse de 21% comparé au dernier trimestre 2006.

Outre une stratégie prudente à l'égard des risques qui a conduit la banque autrichienne à se tenir à l'écart des actifs de crédits hypothécaires à risque (subprime), le groupe a bénéficié de son expansion en Europe de l'Est. La filiale Banca Comerciala Romana (BCR) acquise en décembre 2005 a contribué à hauteur de 362,1 millions d'euros (+42%) au résultat net du groupe sur l'ensemble de 2007.

Confortés par ces chiffres, la direction d'Erste Bank a confirmé ses objectifs financiers. Elle vise une croissance de son résultat net de 20 et 25% pour 2008 et 2009. De quoi propulser l'action de 4% à 39,63 euros ce matin à la Bourse de Vienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :