Arc International se redresse

 |   |  190  mots
Le leader mondial de la verrerie a dégagé, en 2007, 10 millions d'euros de résultat d'exploitation. Ce résultat, en hausse de 33 millions par rapport à 2006, est le fruit d'une importante stratégie de restructuration.

Arc International, le spécialiste des arts de la table, a annoncé aujourd'hui une hausse de 10% de son chiffre d'affaire en 2007, à 1,5 milliard d'euros. Grâce à son plan de redressement, la société affiche, après quatre années de pertes, un résultat d'exploitation positif, de 10 millions d'euros. Un chiffre en amélioration de 33 millions par rapport à celui de l'exxercice 2006.

Cependant Arc International continue à enregistrer un résultat net négatif qui est dû, selon le président du directoire Patrick Gournay, qui s'exprimait dans une interview au Figaro, à "l'impact de la cession de nos filiales Salviati et Mikasa".

Après avoir perdu en 2004 100 millions d'euros, la direction avait lancé un plan social sur quatre ans qui prévoyait la diminution de la production et la suppression de 2.659 emplois sans licenciement.

La société a également ouvert une usine à Nankin, au nord de Shanghaï, et racheté un site aux Emirats arabes unis. Elle veut se développer sur ces marchés à "fort potentiel comme la Russie, l'Asie, le Moyen-Orient".

Patrick Gournay a déclaré à l'AFP qu'Arc International "vise, en 2008 et au-delà, une amélioration significative de son résultat d'exploitation".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :