Thales qui pleure, BAE qui rit

L'action du groupe d'électronique de défense Thales a décroché de 17,5 % ce vendredi en séance, son PDG s'étant abstenu de fournir un calendrier de redressement de la rentabilité.
(Crédits : Tribune)

La Bourse a horreur du flou. Thales en a fait l?amère expérience ce vendredi. Que le groupe français d?électronique de défense dévoile une perte nette ? la première depuis 2001 ? de 128 millions d?euros, au titre de l?exercice 2009, passe encore. Mais que Luc Vigneron, PDG de Thales depuis mai 2009, ne fournisse aucun calendrier de redressement de la rentabilité, cela, les investisseurs ne l?ont pas digéré.

L?action a dévissé de 17,5% au plus fort de la séance, analystes et gérants ne pouvant se satisfaire de la seule bonne volonté de Luc Vigneron, décidé à "mettre de l?énergie dans la machine et du bois dans la chaudière pour que l?entreprise remonte aussi rapidement que possible."

Surtout lorsque BAE Systems, grand concurrent de Thales, propose peu ou prou au même moment une hausse de 10% de son dividende, au titre de 2009, et un programme de rachat d?actions de 500 millions de livres sterling. Et ce, bien que le britannique soit lui aussi déficitaire. Résultat, l?action BAE a, elle, grimpé de 5,5%, dans le sillage de cette annonce. A bon entendeur?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 21/02/2010 à 14:30
Signaler
Il n'a effectivement pas fallu attendre longtemps; LV a chargé la barque! en plus l'atmosphère est execrable; dans le haut management cela semble etre le regime de la tereur. Le plus ennuyé doit être la maison Dassault qui voit son capital fondre et...

à écrit le 20/02/2010 à 17:41
Signaler
J'ai connu ce MONSIEUR vigneron, J'avais averti des copains qui travaillent chez THALES de ce dont il était capable. Je ne pensais pas qu'il lui fallait si peu de temps pour faire ce dont il est très capable : foutre la ..... Comme il me l'avait dit...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.