Foncière des Régions, un business model désormais clair

Le groupe, qui a présenté ses résultats annuels ce lundi, se présente comme une foncière de bureaux européenne.
(Crédits : Tribune)

Il y a deux ans encore, les investisseurs avaient bien du mal à cerner Foncière des Régions, qui a publié ses résultats annuels ce mardi matin. Qui était exactement cette foncière touche à tout, présente aussi bien dans l?immobilier de bureau que dans le logement, la logistique ou bien encore les parkings ? Aujourd?hui, les choses sont claires. Le groupe a simplifié sa structure et se présente aujourd?hui comme une "foncière de bureaux européenne".

Cette simplification de son organisation, qui améliore la visibilité sur ses résultats, a valu à Foncière des Régions une revalorisation de son cours de Bourse. En hausse de 4,30 % ce lundi, le titre affiche une envolée de 83 % sur les douze derniers mois, alors que le CAC 40 n?a gagné "que" 37 %. Certes, à 74,05 euros, l?action présente encore une décote de 6,5 % par rapport à son actif net rééavalué, chiffré à 79,20 euros. Mais cette décote pourrait bien s?amenuiser, compte tenu des perspectives de Foncière des Régions. La société entend en effet poursuivre en 2010 la réduction de son endettement, lequel constituait autrefois un autre de sujet de désamour entre la foncière et les investisseurs.

Diminuée d?un milliard d?euros en 2009, la dette de Foncière des Régions représente 55,6 % de la valeur des actifs du groupe, contre 58,8 % fin 2008. Un désendettement permis par la progression de 6,9 % du résultat net courant en 2009, progression qui se poursuivra en 2010, assure Foncière des Régions. Cerise sur le gâteau, la foncière, du fait de son statut de Société d?investissements immobiliers cotée, reverse à ses actionnaires une très grande partie de ses bénéfices. D?où un dividende en hausse de 30 % au titre de 2009, à 6,90 euros, soit un très confortable rendement de 9,3 %.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.