Champagne pour Vranken-Pommery !

 |   |  222  mots
(Crédits : Tribune)
Le groupe table sur une envolée de 20 % environ de ses ventes, en 2010.

La Bourse trinque à la santé de Vranken-Pommery Monopole. Le cours du producteur de champagne grimpe de 2,4 % ce mardi, après la présentation des résultats annuels du groupe. Et surtout de ses perspectives pour 2010. S'il est bien un produit qui a fait les frais de la récession économique, c'est le champagne. En témoignent les ventes de Vranken, en recul de 5,6 % l'an dernier. Mais la société se dit confiante pour cette année, tablant même sur une envolée de l'ordre de 20 % de ses ventes. Les propos de Vranken corroborent une récente analyse du courtier Natixis, qui pariait sur une retour à la croissance des ventes dans le secteur, en 2010. En revanche, selon le broker, il faudra patienter jusqu'en 2011 pour assister à un redressement sensible des marges, les consommateurs n'étant pas encore mûrs pour se précipiter à nouveau sur les champagnes très haut de gamme.

Si Vranken fait à ce point pétiller les yeux des investisseurs aujourd'hui, c'est également en raison de sa valorisation boursière. Alors que les titres Boizel Chanoine et Laurent Perrier grimpent de 16,5 % et de 10 % depuis le 1er janvier, Vranken gagne 3,6 % seulement. Un mal pour un bien, puisque, sur le plan boursier, ce dernier est meilleur marché - et de loin- que ses concurrents, dixit le bureau d'analyses financières Gilbert Dupont.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :