Nicox s'impose un traitement de choc

 |   |  296  mots
Après l'échec de son médicament vedette le Naproxcinod, Nicox serre la vis au maximum pour préserver sa trésorerie. Reste maintenant à savoir comment a société biopharmaceutique va rebondir.

Plus une annonce ne se passe sans que Nicox s'attire les foudres du marché. Depuis l'échec, en mai dernier, du Naproxcinod, son médicament vedette contre l'arthrose, la société biopharmaceutique a clairement rompu son contrat de confiance avec le marché. En marge de la publication de se résultats sans grande saveur au titre des neuf premiers mois de l'année, Nicox a annoncé un vaste programme de réduction budgétaire. Ainsi, tout en faisant état de pertes nettes cumulées de 39,9 millions d'euros entre janvier et septembre, la direction prévoit des coupes franches dans son budget, comprenant, notamment, une réduction par deux de ses effectifs en France. L'objectif étant de réduire de diviser par trois ses besoins de liquidités entre 2010 et 2011. Ces mesures sont moins perçues par le marché comme la démonstration d'une grande réactivité que comme le signe d'une crise de grande ampleur au sein de Nicox. D'où, le recul de plus de 4% aujourd'hui.
 

Le refus par les autorités sanitaires américaines d'homologuer le Naproxinod il y a près de six mois a fait l'effet d'une bombe et s'est traduit par une réduction de moitié de la capitalisation boursière de Nicox, qui s'élève aujourd'hui à moins de 180 millions d'euros. Et pour cause, certains analystes estimaient le potentiel de chiffre d'affaires du produit à près 1 milliard de dollars. Pour l'heure, NicOx est contraint de préserver sa trésorerie en attendant la réponse des autorités européennes pour la commercialisation du médicament en Europe. Car en cas de réponse négative, la société devra employer ses ressources à des solutions alternatives comme pourquoi pas, des opérations de croissance externe. En attendant, le flou reste total.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :