Plus jamais « Charlie » !

« Je suis Charlie », « je suis flic, je suis juif, je suis Charlie » ! Les immenses manifestations du 7 au 11 janvier ont été un message de rage, d'émotion, un message pour la nation, pour nos enfants. Et après ? La répression ! Et après ? Voici quatre axes de travail pour qu'il n'y ait « plus jamais ça ! ».
L'édition des survivants datée du 14 janvier, une semaine après l'attentat à Charlie Hebdo.
L'édition "des survivants" datée du 14 janvier, une semaine après l'attentat à Charlie Hebdo. (Crédits : ERIC GAILLARD)

Le premier axe est mondial. Il s'agit d'éteindre le djihadisme, pas seulement par les armes. Les guerres d'Afghanistan, d'Irak et du Mali montrent leurs limites.

L'Organisation de la conférence islamique (OCI), qui regroupe 60 États musulmans - car c'est bien l'islam qui est concerné au premier chef -, doit travailler avec l'ONU à ce but, car ce sont bien les 192 États de cet organisme qui sont concernés. Le deuxième axe est occidental. En effet, hors les pays musulmans eux-mêmes, le djihadisme tue dans les pays occidentaux. Non seulement il faut échanger sur le plan sécuritaire, mais il faut aussi tendre à des définitions communes - ce qui est le plus compliqué -qui encadrent le djihadisme pour mieux comprendre la place de l'Islam dans le monde occidental et contribuer à organiser la société musulmane. Sur ce point, la France a une place particulière, avec les musulmans les plus nombreux et un principe de laïcité qu'elle est seule à comprendre...

Le troisième axe est national. Il est d'ailleurs le reflet des fissures de notre société : résoudre le vivre-ensemble et non créer le vivre-à-côté. Ce sont bien les « banlieues », les « quartiers », qui sont les ferments de ces djihadistes.

Résoudre par exemple soixante ans d'échec de politique urbaine en constatant le gouffre financier de la politique de la ville (des dizaines de milliards d'euros dépensés en pure perte), résoudre quarante ans d'errements dans l'enseignement pour arriver à un classement Pisa catastrophique, notamment pour les élèves des banlieues.

Le quatrième axe est aussi national : comment changer la pensée unique qui étreint et éteint la nation. Ce sujet est évoqué sans cesse depuis plus d'une trentaine d'années. Reconnaître, accepter, changer la pensée unique, c'est écouter l'Autre, c'est voir différemment le vivre-ensemble. C'est ne pas proposer année après année des solutions identiques qui ne fonctionnent pas. C'est ne pas être dans l'opposition ou l'accord systématique. C'est changer le regard sur la nation, avoir une vision, être dans le champ et dans le chant du monde.

Utopique ? Peut-être, mais urgentissime si l'on ne veut pas un dixième anniversaire « chaud brûlant » des émeutes des banlieues de la fin 2005.

Je repars en plongée.

_______

L'ouvrage le plus récent de Philippe Cahen :
Les Secrets de la prospective par les signaux faibles, Éditions Kawa, 2013.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 27/01/2015 à 12:17
Signaler
Axe- 4 : comment, au niveau national, changer la pensée unique qui étreint et éteint la nation ? Vous avez raison ; mais "écouter l'autre" n'y changera sans doute pas grand chose. Car sur ces questions plus encore que sur d'autres, "L'opinion pens...

le 03/02/2015 à 17:35
Signaler
Merci de votre réflexion !

à écrit le 27/01/2015 à 4:23
Signaler
Axe-2 : en Occident, échanger sur le plan sécuritaire et tendre à des définitions communes. Ce sera certainement, c'est déjà, l'axe privilégié. Parce que le plus simple, le plus technocratique. Fichiers, nomenclatures, rapports, nouvelles lois, coll...

à écrit le 27/01/2015 à 1:51
Signaler
Axe 1 : ONU, OCI... Je crains que ça soit des vœux pieux. - par ONU, vous entendez sans doute son Conseil de Sécurité ; soit : Russie, Chine et... surtout USA. A la limite, ils voudraient la paix ; la faire éventuellement ; mais au prix de leurs i...

à écrit le 27/01/2015 à 0:57
Signaler
Vous êtes un homme de bonne volonté ; c'est méritoire par ces temps... même si je suis loin d'être ok avec vous. Commençons peut-être par un axe-0 : quelques observations. - Le Jihadisme comme guerre "sainte" voulant islamiser le monde est-ce aut...

à écrit le 26/01/2015 à 9:09
Signaler
et résoudre l’extrémisme laïque qui fait que depuis les années 80 la simple vue d'une soutane heurte la société!!! c'est la que se trouve la pensée unique !!!cette pensée qui a cru que la religion allait s'éteindre à petit feu avec la modernité!!! Il...

le 26/01/2015 à 13:55
Signaler
Il n'existe pas d'extrémisme laïque tout comme il n'existe pas de croyance modérée. La foi religieuse est aveugle (l'histoire et les sciences l'ont démontré) et ne requiert que la soumission aux lois divines au risque d'être relégué théologiquement c...

à écrit le 26/01/2015 à 8:29
Signaler
les pompiers -pyromanes ont défilé dans l"hystérie collective du moment. Ceux-la même qui sont à l'origine du problème se sont donnaient bonne conscience à peu de frais mais en toute "bonne foi" ; l'immigration mal gérée aboutit aussi au chômage, l...

à écrit le 25/01/2015 à 13:47
Signaler
Merci a nos "amis" US d'avoir été a l'origine de tout ce qui se passe aujourd'hui en désorganisant le moyen orient! Mais c’était dans leur plan!?

à écrit le 25/01/2015 à 3:07
Signaler
Les occidentaux ne veulent pas modifier l'occident. Et je suis d'accord avec celà. Puisque l'islam de france, d'angleterre ou de belgique (ou contrairement à ce qu'avance l'article, la situation est meme pire qu'en France), ne veux pas s'adapter aux ...

le 25/01/2015 à 6:22
Signaler
Occident "chrétien et laïc" Ou les ravages de l'abrutissement télévisuel...

le 25/01/2015 à 11:40
Signaler
Bien répondu. Nous avons identifie l'ennemi et je suis édifié par la réponse qu'on leur donne. Nous avons assisté à une déclaration de guerre et nous répondons par la lâcheté.

le 25/01/2015 à 18:45
Signaler
Maintenant je pense que vous avez compris qu'il n'y a que Marine pour sauver la situation .Si ce n'est pas déjà trop tard .Mais moi c'est clait maintenant je voterai Marine .

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.