La Bourse de Paris termine la semaine sur une nouvelle baisse

 |   |  402  mots
Après une journée sans réelle tendance, la Bourse de Paris a brusquement accéléré sa baisse en fin de séance pour clôturer en recul de 1,37% à 2.534 points. Sur la semaine, le CAC a perdu 6,22%.

Une fois de plus, les banques squattent le bas du tableau sur le CAC 40. Crédit Agricole enregistre le plus fort repli de l'indice, avec un plongeon de 7,7% à 6,11 euros. Société Générale perd 6,59% à 19,85 euros et BNP Paribas chute de 5,42% à 21,74 euros. Le groupe bancaire a jusqu'à ce soir pour trouver un accord avec Fortis et le gouvernement belge sur le rachat de certains actifs de l'établissement du belgo-néerlandais, faute de quoi, le français abandonnera le dossier.

Après un départ canon en début de séance, Dexia replonge à nouveau. Le titre de la banque semble incapable d'enrayer sa chute. Le titre une baisse de 5,37% à 1,14 euro. Hors CAC 40, Natixis abandonne 2,6% à 82 centimes. Axa se replie à nouveau, perdant 4,87% à 6,23 euros. Ce matin, la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, n'a pas exclu un plan de soutien de l'Etat aux compagnies d'assurances, fragilisées par la chute d'AIG.

Le secteur technologique est également mal orienté: Alcatel-Lucent recule de 7,16% à 91 centimes, Capgemini perd 6,61% à 21,76 euros et STMicroElectronics cède 2,85% à 3,04 euros.

Peugeot recule de 2,9% à 12,70 euros après l'abaissement de sa note de long terme avec perspectives négatives par Standard & Poor's. Mais Renault, qui a connu la même dégradation, est très bien orienté. Le titre gagne 2,55% à 10,85 euros. L'équipementier Michelin avance de 2,21% à 23,87 euros.

Mais la meilleure performance de l'indice à la clôture est signée Saint-Gobain, qui rebondit de 4,16% à 19,02 euros. Dans son sillage, Lafarge, également spécialiste des matériaux de construction, prend 2,48% à 31 euros. Et le conglomérat Bouygues progresse de 2,04% à 22,73 euros.

Veolia Environnement s'adjuge 3,54% à 16,51 euros. Le groupe de services aux collectivités a certes publié un bénéfice net en chute de 56% en 2008, mais les marchés semblent apprécier le renforcement de son plan d'économie. Et surtout, ils sont rassurés par les propos d'Henri Proglio, le PDG de Veolia, qui exclut toute augmentation de capital.

GDF Suez bénéfice du relèvement de recommandation d'Exane et gagne 1,67% à 24,60 euros.

Sur le reste du SRD, les entreprises du secteur de la publicité sont bien orientées après la publication des résultats du britannique WPP. Havas enregistre ainsi une progression de 5,09% à 1,57 euro. Et Publicis prend 3,32% à 19,60 euros.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut remontent avec un baril de WTI américain à 44,40 dollars, tandis que celui de Brent s'échange contre 43,70 dollars. Du côté des devises, l'euro vaut 1,2661 dollar.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :