Wall Street poursuit son repli

 |  | 540 mots
Lecture 3 min.
Les places américaines sont passées dans le rouge, peu après la mi-séance, et termine la semaine sur une deuxième séance consécutive de baisse. Le Dow Jones perd ainsi 1,65% à 7.278 points, le Nasdaq recule de 1,77% à 1.457 points et le S&P 500 cède 1,98% à 769 points.

Wall Street a poursuivi son repli ce vendredi, alors que dans les marchés restent dans une position attentiste en l'absence de statistiques et d'actualités fortes. Le président de la Fed, Ben Bernanke, s'exprimera dans la journée. Jeudi, les indices new-yorkais étaient repartis à la baisse après la révision des prévisions de croissance du Fonds monétaire international. Le FMI table désormais sur une contraction de 2,8% de l'activité aux Etats-Unis cette année avant un rebond timide de 0,2% l'année suivante. L'activité économique mondiale devrait reculer de 0,5% à 1%.

Le Dow Jones perd ainsi 1,65% à 7.278 points, le Nasdaq recule de 1,77% à 1.457 points et le S&P 500 cède 1,98% à 769 points.

Du côté des valeurs, General Electric cède 5,82% à 9,54 dollars. Le conglomérat géant américain a réaffirmé jeudi soir que sa filiale de services financiers, GE Capital, serait bénéficiaire au premier trimestre et sur l'ensemble de l'année, même dans le pire scénario envisagé. Citigroup a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions de résultats, tablant sur un bénéfice par action (BPA) de 1,10 dollar cette année, contre 1,20 dollar attendu précédemment. Enfin, Bernstein a revu à la baisse son objectif de cours sur la valeur, passant de 14 à 12 dollars.

American Express abandonne 6,58% à 12,21 dollars. Selon Friedman Billings Ramsey, une baisse du dividende serait imminente. La banque d'investissement a ainsi ramené son objectif de cours sur le titre de 12 à 10 dollars, estimant que le groupe américain de services financiers, qui a annoncé en début de semaine une montée des défauts de paiements, devrait accuser des pertes cette année et l'an prochain.

Xerox chute de 18,73% à 4,34 dollars. Le fabricant américain de photocopieurs a annoncé ce vendredi qu'il avait divisé par quatre ses prévisions de bénéfice pour le premier trimestre. Le groupe ne table plus que sur des profits compris par 3 et 5 cents par action, contre une fourchette précédente allant de 16 à 20 cents. Xerox est victime de la forte dégradation du marché et a enregistré une baisse de 18% de son chiffre d'affaires en janvier et en février. Le groupe table sur 250 millions de dollars d'économies cette année, après avoir annoncé fin octobre 3.000 suppressions d'emplois dans le monde.

Palm s'adjuge 2,33 à 7,89 dollars. Le fabricant de smartphone a vu sa perte se creuser au titre du troisième trimestre de son exercice décalé 2008-09, à 98 millions de dollars. Le déficit ressort à 86 cents par action et hors exceptionnels, contre 57 cents anticipés par les marchés. Le chiffre d'affaires a plongé de 70%, à 90,6 millions de dollars, contre 312,1 millions l'année précédente. Mais les marchés saluent l'annonce de la sortie de son nouveau modèle Pre au mois de juin. Salué par les investisseurs et les professionnels, ce dernier doit permettre au groupe de se relancer.

Enfin, Microsoft prend 0,47% à 17,06 dollars. Le fabricant néerlandais de systèmes de navigation TomTom a porté plainte cette semaine contre le premier éditeur mondial de logiciels pour violation de brevets. Cette action en justice riposte à une procédure similaire intentée par le géant américain contre le numéro deux mondial des GPS pour utilisation sans licence de huit technologies brevetées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :