Accor : le marché sanctionne lourdement la baisse du chiffre d'affaires au premier semestre

 |   |  252  mots
Le groupe subit de plein fouet la crise économique qui entraîne une détérioration de l'activité de l'hôtellerie.

C'est une année qui s'annonce difficile pour le leader européen de l'hôtellerie. Accor enregistre au premier semestre 2009 un chiffre d'affaires de 3,410 milliards d'euros, en baisse de 8,1% par rapport au premier semestre 2008 en données comparables.

En cause, les stratégies de recentrage sur les métiers de l'hôtellerie et des services prépayés "qui impactent négativement le chiffre d'affaires", selon la société. Les effets de change ont aussi beaucoup pesé dans la balance à cause du renforcement de l'euro vis-à-vis de la livre sterling, du dollar australien et du real brésilien. Seul le dollar américain a joué positivement. Le chiffre d'affaires de l'hôtellerie s'établit à 2,534 milliards d'euros, en baisse de 11,4% en données comparables. Principal responsable, "la dégradation de l'environnement économique"...

Pour le deuxième semestre, le groupe s'attend à une baisse de plus de 25% des produits financiers, conduisant à une croissance légèrement positive du chiffre d'affaires de l'activité à périmètre et change constants pour l'année 2009. "Dans un environnement où la visibilité reste faible, l'activité hôtelière demeure très affectée par la situation économique et dans la plupart des pays ne montre pas, à ce jour, de signe de stabilisation. Le groupe poursuit son adaptation à ce contexte, notamment, grâce à ses programmes de réduction des coûts et des investissements sur 2009 et 2010", selon le communiqué du groupe.

Sans surprise, le titre affiche la plus forte baisse de la séance à l'ouverture. Ilperd près de 8% à 26,24 euros. 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :