Seb : le marché rassuré par la stablilité des ventes au premier semestre

 |   |  210  mots
Le chiffre d'affaires du groupe français de petit électroménager est resté quasi-stable entre avril et juin, ramenant la baisse sur le premier semestre à 2,9%. Le groupe a particulièrement souffert en Europe centrale et outre-Atlantique.

Seb a relevé la tête au deuxième trimestre. Après avoir enregistré un repli de 5,5% de son chiffre d'affaires sur les trois premiers mois de l'année, le groupe de petit électroménager a enregistré des ventes "quasiment stables" entre avril et juin. Du coup, la baisse des ventes au premier semestre n'est que de 2,9%, à 1,37 milliard d'euros.

La vigueur du marché asiatique ne compensant pas totalement les difficultés rencontrées dans les Amériques et en Europe, deux continents sérieusement affectés par la crise économique. "Le ralentissement de la consommation et le rétrécissement du crédit se sont traduits par des chutes de volumes très significatives dans certains pays, mais l'activité est en revanche restée bien orientée dans d'autres marchés", souligne Seb.

L'activité du groupe a reculé de 14,9% en Europe centrale et en Russie, de 11,6% en Amérique du Sud, de 11,3% en Amérique du Nord. Le recul est limité à 0,6% en France sur le semestre et à 3,9% dans les autres pays d'Europe occidentale. Cette situation contraste avec la progression de 21,5% du marché Asie-Pacifique, aujourd'hui presque aussi important pour Seb que le marché hexagonal (respectivement 280 millions et 284 millions de chiffre d'affaires).

En Bourse, le titre est bien orienté. Il gagne 1,12% à 31,52 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :