KKR se rapproche de sa mise en Bourse

 |   |  322  mots
Le groupe de capital-investissement a franchi une nouvelle étape dans le processus de fusion avec son fonds coté à la Bourse d'Amsterdam, KPE. Une opération qui doit lui permettre de s'introduire en Bourse en Europe.

KKR franchit une étape supplémentaire vers son introduction en Bourse. Le groupe de capital-investissement s'est en effet rapproché d'une fusion avec KPE, son fonds coté à la Bourse d'Amsterdam, après l'approbation donnée ce lundi par son conseil d'administration.

Selon les termes de l'accord, KKR va racheter l'ensemble des actifs de KPE, en échange de quoi ce dernier recevra 30% des parts de l'entité fusionnée, les parts restantes étant contrôlées par les actionnaires existants et employés de KKR. La transaction, acceptée par le conseil d'administration de KPE, reste encore soumise à l'approbation de ses actionnaires.

Mais le groupe précise que "44% des actionnaires de KPE ont déjà déclaré qu'ils accepteraient les termes de cette offre", qui a été révisée pour donner à KPE une part plus importante de l'entité fusionnée.

En fusionnant ses activités avec KPE, KKR sera ainsi introduit en Bourse, en Europe. Le fonds d'investissement rejoindrait ainsi son concurrent, l'américain Blackstone, déjà coté en Bourse depuis juin 2007, mais à New York.  L'idée d'une cotation de KKR avait d'ailleurs émergé en juillet 2007, un mois après la mise en Bourse de Blackstone et quelques temps avant que n'éclate la crise financière.

KKR a ensuite envisagé la mise en oeuvre d'un montage plus complexe passant par une fusion avec KPE, qui aurait été supprimé de la cotation à Amsterdam pour une cotation de l'ensemble à New York. L'hypothèse d'une entrée en Bourse à New York a officiellement été abandonnée en juin, mais KKR ne l'a pas exclue pour l'avenir.

Par ailleurs, KKR a également publié une mise à jour de ses perspectives. Il indique que ses résultats au deuxième trimestre des résultats devraient être compris dans une fourchette allant de 345 à 370 millions de dollars. Fin juin, les actifs en gestion représentaient un total de 50,8 milliards de dollars, une hausse de 7% par rapport au chiffre publié en mai.




Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :