Tokyo à son plus bas niveau depuis quatre mois

 |   |  217  mots
Le marché nippon débute sa semaine sur une baisse de 1%, malgré la forte hausse de Wall Street hier. Les investisseurs s'inquiètent de la situation financière du Japon.

La Bourse de Tokyo n'a pas suivi la tendance imprimée par Wall Street ce matin, loin de là. Alors que les marchés américains ont clôturé à leur plus haut niveau depuis un an hier, les japonais, pour leur première séance de la semaine, glissent nettement.

A la clôture, l'indice a perdu 1,01% à 9.402 points, tandis que l'indice élargi Topix a abandonné 1,13% à 829 points. Le volume des transactions a été assez faible avec 1,83 milliard d'actions échangées sur le premier marché.

Les investisseurs questionnent la capacité du gouvernement à soutenir la croissance économique. Le yen toujours au plus haut face à l'euro inquiète également ce pays dont les exportations sont le moteur de la croissance.

Du côté des exportateurs, TDK a ainsi perdu 0,65% et Toyota 1,74%. Dans le secteur financier, Sumitomo Mitsui Financial Group a chuté de 4,44% et Mizuho Financial de 2,53%, le marché craignant de les voir emboîter le pas à Mitsubishi Financial Group (-2,76%), qui a annoncé la semaine dernière une importante augmentation de capital.

La séance a aussi été marquée par un nouveau plus bas historique de Japan Airlines, le marché redoutant toujours un dépôt de bilan de la compagnie aérienne. Le titre JAL a fini sur un repli de 8,42% à 87 yens, un yen au-dessus de son plus bas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :