La Bourse de Paris limite ses pertes après de bons chiffres économiques

 |   |  442  mots
A mi-séance, la Bourse de Paris limite son repli. Le CAC 40 ne cède plus que 0,25% à 3.803 points. Le marché a bien réagi aux bonnes statistiques dans la zone euro. Les investisseurs attendent désormais la nouvelle estimation du PIB américain pour le troisième trimestre.

Alcatel-Lucent signe le plus fort repli de l?indice à mi-séance. Le titre est encore attaqué et retombe à ses plus bas niveaux depuis trois mois. La valeur baisse de 2,9% à 2,33 euros, elle a perdu près de 10% lors des cinq séances précédentes.

Les prises de bénéfices touchent aussi le secteur financier. Société Générale recule notamment de 1,7% à 48,25 euros et BNP Paribas de 1,4% à 57,38 euros. De son côté, Axa cède 1,5% à 16,92 euros. L?assureur tient aujourd?hui sa conférence investisseurs où il doit présenter une mise à jour de sa stratégie.

Après avoir pris 3% hier, Total, la première capitalisation du CAC, subit des prises de bénéfices et pèse du coup sur la tendance: -0,6% à 42,44 euros.

Dans un entretien au Wall Street Journal, le PDG François-Henri Pinault annonce vouloir se séparer de ses filiales Fnac et Conforama. Or, la semaine dernière, le dirigeant avait écarté cette hypothèse à court terme. Ces informations laissent les investisseurs perplexes. Le titre PPR évolue à l?équilibre, à 82,64 euros.

En dehors du CAC, Legrand décroche de 7,2% à 18,45 euros. Les sociétés d'investissement Wendel et KKR vont réduire d?environ 11% leur participation dans le groupe de matériel électrique.

Ubisoft poursuit sa chute entamée hier. L?action plonge de 5,09% à 9,97 euros sur des craintes concernant le nouveau jeu vidéo "Assassin's Creed 2". Ce dernier ne se vendrait pas aussi bien que prévu.

Egalement dans le rouge, Maurel et Prom cède 2,44% à 12 euros. Deustche Bank a abaissé sa recommandation sur le titre.

Du côté des hausses, Carrefour bondit de 3,1% à 32,54 euros et signe la meilleure performance du CAC à mi-séance. Le titre profite d?une hausse de recommandation de JP Morgan qui est passé à l?achat sur la valeur.

Le secteur automobile est bien orienté. La consommation des ménages français pour l?automobile a atteint en octobre un sommet depuis septembre 2007. Renault prend 2,3% à 33,95 euros, après déjà une belle séance hier, Michelin gagne 1,95% à 53,78 euros et Peugeot 1,09% à 24,68 euros.

Les valeurs immobilières profitent de rachats à bon compte après plusieurs séances de baisse. Unibail-Rodamco progresse de 1,5% à 158 euros. Sur le SBF 120, Klépierre gagne 3,8% à 29,38 euros et Nexity prend 1% à 24,12 euros.

Toujours très volatil, Thomson rebondit de 8% à 1,10 euro. Hier, le titre avait chuté sur des craintes pour le plan de restructuration de la dette.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut sont stables. Le baril de WTI s?échange contre 77,50 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 77,46 dollars. Côté devises, l'euro vaut 1,4942 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :