Ubisoft tente de rassurer sur les ventes de son dernier jeu vidéo

 |   |  382  mots
Ubisoft a annoncé avoir vendu 1,6 million d'unités de son jeu vedette "Assassin's Creed 2". Le groupe a été obligé de réagir alors que des craintes sur les performances commerciales du jeu faisaient chuter le titre.

De l'importance d'un jeu vidéo sur les marchés boursiers. Ubisoft s'est fait une belle frayeur ce mardi en affichant un nouveau plongeon de son titre (jusqu'à plus de 5% à mi-séance) alors qu'il avait déjà perdu près de 4% la veille. En cause : des craintes sur les ventes du dernier jeu vidéo du groupe, "Assassin's Creed 2" lancé la semaine dernière.

Tout est parti d'une étude de Chart Track, selon lesquelles les ventes d'"Assassin's Creed 2" aurait fait 12% de mieux que le premier opus en terme de volumes écoulés la semaine suivant son lancement au Royaume-Uni. Or, Ubisoft tablait sur 15% de plus que pour le dernier épisode. Du coup, les marchés se sont inquiétés d'un jeu vidéo annoncé comme un blockbuster qui se vendrait moins que prévu.

A tel point qu'Ubisoft a été obligé de réagir en catastrophe. L'éditeur de jeux vidéos a dû dévoiler les premiers chiffres de vente de son dernier né. Dans un communiqué titré "Enorme succès d'Assassin's Creed 2 auprès des joueurs du monde entier", le groupe annonce avoir vendu 1,6 million d'unités de son jeu en une semaine dans le monde, soit une croissance de 32% par rapport au premier opus.

En Bourse, la réaction a été immédiate : le titre a effacé ses pertes pour repasser en territoire positif. A la clôture, l'action progresse de 0,86% à 10,59 euros. Pourquoi le marché réagit-il de façon aussi épidermique? Tout simplement parce que "Assassin's Creed 2" doit permettre de sauver les ventes du groupe pour le troisième trimestre qui intervient lors des fêtes de fin d'année (exercice décalé 2009-2010).

Lors de la publication de son chiffre d'affaires semestriel début novembre, Ubisoft n'a pas caché que les mois qui venaient s'annonçaient comme "les plus importants de son histoire". Le groupe a vu ses ventes s'effondrer de 51,7% au premier semestre mais table sur une progression de 22% pour le second semestre grâce aux ventes d'Assassin's Creed 2.

Ubisoft joue aussi un autre va-tout puisque début décembre sortira le très attendu "Avatar", développé à la fois en un jeu vidéo et en un film réalisé par James Cameron associé au studio Twentieth Century Fox. 

(retrouvez le communiqué d'Ubisoft).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :