Net recul à la Bourse de Paris

 |   |  438  mots
Après son fort rebond de la veille, la Bourse de Paris a été victime de prises de bénéfices ce mardi. A la clôture, le CAC 40 recule de 0,75% à 3.784,62 points.

Alcatel-Lucent signe de nouveau le plus fort repli de l'indice. Le titre cède 4,29% à 2,29 euros. Il est retombé à ses plus bas niveaux depuis trois mois et affiche une baisse de 14% sur les six dernières séances.

Les prises de bénéfices ont aussi touché le secteur financier. Société Générale recule notamment de 3,23% à 47,50 euros et BNP Paribas de 2,63% à 56,62 euros. L'assureur Axa cède pour sa part 1,99% à 16,78 euros.

EADS termine la journée dans le rouge. L'action perd 2% à 12,75 euros. Sa filiale Airbus a encaissé un important report de commandes de la part de la compagnie Us Airways.

Les investisseurs ont pris leur gain sur les valeurs cycliques. Vinci recule de 1,37%, Bouygues de 1,4% et Schneider Electric de 1,03%.

Le marché est resté perplexe autour du titre PPR. L'action est en léger repli ce soir de 0,22% à 82,64 euros. Dans un entretien au Wall Street Journal, le PDG François-Henri Pinault annonce vouloir se séparer de ses filiales Fnac et Conforama. Or, la semaine dernière, le dirigeant avait écarté cette hypothèse, au moins à court terme.

En dehors du CAC 40, Legrand décroche de 6,51% à 18,60 euros. Les sociétés d'investissement Wendel et KKR vont réduire d'environ 11% leur participation dans le groupe de matériel électrique.

Egalement dans le rouge, Maurel et Prom cède 5,25% à 11,65 euros. Deustche Bank a abaissé sa recommandation.

En revanche, Ubisoft a enrayé son plongeon et finit la séance en hausse de 0,86% à 10,59 euros. Le groupe a été obligé de publier les chiffres de vente de son dernier jeu vidéo vedette "Assassin's Creed 2" pour rassurer le marché. Le jeu a été vendu à 1,6 million d'exemplaires depuis son lancement la semaine dernière, soit une hausse de 32% par rapport au premier opus.

Sur l'indice parisien, Carrefour se distingue largement avec un bond de 3,09% à 32,52 euros. C'est la meilleure performance du CAC. Le titre profite d'une hausse de recommandation de JP Morgan qui est passé à l'achat sur la valeur.

Le secteur défensif s'est bien tenu. L'Oréal prend 0,69% à 74,30 euros et Pernod Ricard 0,66% à 57,86 euros.

Sur le SBF 120, on notera l'envolée de Thomson, toujours très volatil. L'action bondit de 8,62% à 1,10 euro. Hier, le titre avait chuté sur des craintes pour le plan de restructuration de la dette.

Fimalac progresse bien aussi, de 4,45% à 38,70 euros. La société d'investissement doit publier ce soir ses résultats annuels 2008-2009.

Sur les marchés pétroliers, Les cours du brut sont en fort repli. Le baril de WTI s'échange contre 75,83 dollars. Le baril de Brent de la mer du Nord vaut, lui, 76,33 dollars. Côté devises, 1 euro vaut 1,4932 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :